Fermer

Afrique-Tourisme: le nombre de touristes chinois en hausse de 50% annuellement

Mise à jour le 05/12/2017 à 17h42 Publié le 05/12/2017 à 16h55 Par Kofi Gabriel

#Politique
touristes chinois en afrique

#Maroc : Les politiques mises en place par les Etats africains pour attirer des touristes chinois produisent leurs effets. L’Afrique attire désormais 10% des Chinois voyageant à l’étranger. Toutefois, le potentiel reste encore sous-exploité.

Les arrivées de touristes chinois en Afrique ont connu une forte progression ces dernières années. L’Afrique du Nord et de l’Est sont notamment devenues des destinations privilégiées pour ces voyageurs. Selon l’agence chinoise Xinhua, le nombre de chinois voyageant en Afrique augmente chaque année de 50%.

Cette hausse est confirmée par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Ainsi, en 2008, il y avait 3% de touristes chinois sur le continent contre 10% en 2016, et 11 millions de voyages.

Plusieurs facteurs expliquent cette forte progression. D’abord, il y a bien évidemment l’amélioration du niveau de vie des Chinois. Ensuite, l’ouverture de la Chine au reste du monde, et particulièrement à l’Afrique, dont elle est devenue le premier partenaire économique devant les anciennes puissances coloniales et les Etats-Unis. D’où l’arrivée d’un nombre croissant de Chinois en Afrique et notamment de résidents.


LIRE AUSSI: La Tunisie drague les touristes chinois en les dispensant de visa


Cette hausse s’explique aussi par les politiques mises en place par les Etats africains pour attirer les touristes. A ce titre, on peut signaler les suppression des visas touristiques dans de nombreux pays, notamment ceux d'Afrique du Nord (Maroc, Tunisie, Egypte), qui a permis de multiplier par 6 le nombre de touristes chinois au Maroc.

Certains pays du continent ont d'ailleurs intégré la devise chinoise, le renmimbi (ou yuan), dans leur panier de devises. C’est le cas de la Tunisie.


LIRE AUSSI: Tourisme: la reprise s’amorce en Afrique du nord, mais reste fragile


Du côté des perspectives, la tendance est très favorable. En effet, depuis 2013, la Chine occupe le podium mondial en termes de consommation touristique à l’étranger. A titre d’exemple, en 2016, les 122 millions de touristes chinois qui ont visité le monde ont généré des dépenses s’élevant à 110 milliards de dollars. Une aubaine pour de nombreux pays africains. Notons aussi que 70% des touristes chinois sont âgés de 25 à 40 ans, ce qui laisse une marge pour les fidéliser. Certains pays développent aussi des politiques de promotion à destination de cette catégorie. En juillet et août, au Kenya, dans la mythique réserve du Masai Mara, les touristes chinois représentent jusqu’à 90% des visiteurs.

Reste que pour bien tirer profit de la manne que représentent les touristes chinois, le continent doit investir dans les infrastructures touristiques, en développant les sites d’hébergement et de loisirs et les lignes aériennes entre la Chine et le continent africain.
Le 05/12/2017 Par Kofi Gabriel

à lire aussi