Fermer

Union Africaine: le Ghana va abriter le siège du Secrétariat permanent de la Zlec

Mise à jour le 08/07/2019 à 13h08 Publié le 08/07/2019 à 13h05 Par Moussa Diop

#Politique
Accra

Accra, la capitale du Ghana.

© Copyright : DR

#Maroc : Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays de l’Union africaine ont entériné le choix d’Accra, capitale du Ghana, pour abriter le siège du Secrétariat permanent de la Zone de libre-échange continental (Zlec). La Zlec sera opérationnelle dès juillet 2020.

Après les discussions du vendredi 8 juillet dernier, portant sur la désignation du lieu qui abritera le siège du Secrétariat permanent de la Zlec, les ministres africains ont porté leur choix sur Accra, la capitale du Ghana.

A titre de rappel, 6 pays s’étaient portés candidats pour abriter le siège du Secrétariat permanent de la Zlec: l'Egypte, l'Ethiopie, le Kenya, le Ghana, Madagascar et Eswatini.

Toutefois, certains pays ont préféré se désister et c’est finalement le Ghana qui a été choisi pour abriter le siège du Secrétariat permanent de cette importante institution de l’Union africaine.

Le Ghana, pays qui prône depuis longtemps les valeurs du panafricanisme, a été fortement soutenu dans sa candidature par les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).


LIRE AUSSI: Union africaine: voici les trois pays africains candidats à l’accueil du siège du Secrétariat exécutif de la Zleca


En marge de ce 12e sommet extraordinaire de l’Union africaine, qui s’est tenu du 4 au 8 juillet à Niamey, au Niger, il a été procédé au lancement de la phase d’opérationnalisation de la Zlec.

«Une rêve, un vieux rêve se réalise, puisque le sommet inaugural de l’Organisation de l’unité africaine en mai 1963, la Zone de libre-échange continentale africaine que nous lançons aujourd’hui est l’un des projets les plus emblématiques de l’Agenda africain, les pères fondateurs en seront certainement fiers», a déclaré à cette occasion Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine, lors de l’annonce officiel du lancement de la Zlec.

Pour l’occasion, plus de 4.500 délégués, dont 32 chefs d’Etat et plus de 100 ministres, étaient présents.


LIRE AUSSI: Union Africaine: le Nigeria et le Bénin adhèrent à la Zlec


Actuellement, 54 pays ont signé l’accord de la Zlec et 27, pour l'heure, l’ont ratifié.

Toutefois, comme l’a souligné le président égyptien, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine, Abdel Fattah Al-Sissi, «le chemin est encore long».

D’âpres négociations ont déjà été entamées pour la mise en œuvre progressive de la Zlec. Les discussions achoppent pour le moment sur le calendrier des réductions des droits de douane et sur la circulation de biens importés de l’étranger.

Toutefois, les discussions devraient progresser rapidement, pour que la Zlec puisse être active à partir du 1er juillet 2020.
Le 08/07/2019 Par Moussa Diop