Fermer

OCP Africa s’engage avec la SFI pour renforcer les filières agricoles en Côte d’Ivoire et au Sénégal

Mise à jour le 28/09/2020 à 14h18 Publié le 28/09/2020 à 14h16 Par Moussa Diop

#Economie
OCP Africa

OCP Africa, filiale du groupe OCP, offre des engrais adaptés aux cultures africaines.

© Copyright : DR

#Maroc : OCP Africa, filiale du groupe OCP, leader mondial des phosphates, et la Société financière internationale, filiale du groupe Banque Mondiale, s’engagent pour renforcer les filières du riz en Côte d’Ivoire, et du millet au Sénégal. Près de 12.000 agriculteurs ivoiriens et sénégalais sont concernés.

OCP Africa, filiale du groupe OCP, poursuit sa politique d’accompagnement des agriculteurs et des agricultures africaines. La filiale marocaine du leader mondial des phosphates, a signé avec la Société financière internationale (SFI), membre du groupe Banque Mondiale, un partenariat visant à renforcer les filières du riz en Côte d’Ivoire et du millet au Sénégal, deux cultures indispensables pour garantir la sécurité alimentaire des populations des deux pays, ainsi que de l'ensemble de la région.

Les deux partenaires vont agir chacun dans son domaine afin de permettre aux agriculteurs d’améliorer leur production. Ainsi, la SFI va apporter son expertise en termes de services-conseils aux agriculteurs et aux groupements agricoles membres du programme Agribooster d’OCP Africa afin de renforcer les compétences techniques, financières et managériales des coopératives et d’améliorer les pratiques agricoles en intégrant des solutions intelligentes relatives au changement climatique pour la gestion de l’eau et des sols.


LIRE AUSSI: Riziculture: l'OCP fournira des engrais adaptés à la Côte d’Ivoire


«Nous sommes très heureux de ce partenariat avec OCP Africa, fervent contributeur au développement de l’agriculture en Afrique, qui vise à promouvoir une agriculture plus responsable et respectueuse de l’environnement», a indiqué Xavier Reille, directeur de la SFI pour le Maghreb.

«Ce partenariat concrétise notre vision de libérer durablement le potentiel de l’agriculture africaine à travers ne approche holistique, impliquant des acteurs clés de la chaîne de valeur, au profit des petits fermiers», a souligné Mohamed Anouar Jamali, directeur général de OCP Africa.


LIRE AUSSI: Vidéo. Nigéria-Maroc: comment OCP Africa Nigeria contribue à la transformation de l’agriculture nigériane


Rappelons qu'OCP Africa développe des solutions d’engrais adaptées aux conditions locales et aux besoins des cultures à travers l’agronomie, la recherche et le développement, le renforcement de capacités et la distribution. 

A ce titre, la filiale du groupe OCP a signé au début du mois un protocole d’accord avec le gouvernement ivoirien, à travers le ministre de la promotion de la riziculture, un protocole d’accord visant à contribuer à la redynamisation de la production rizicole en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire ambitionne d’atteindre une autosuffisance en riz avant 2025 et de faire du pays l’un des plus grands exportateurs africains à l’horizon 2030. Elle s’appuie sur OCP Africa pour améliorer la productivité de la riziculture et contribuer à rehausser les revenus des riziculteurs ivoiriens.


LIRE AUSSI: L’OCP et l’ITFC s’unissent pour renforcer les capacités agricoles en Afrique


A travers ce partenariat, les deux partenaires visent à contribuer à l’amélioration du niveau de vie de milliers de petits agriculteurs. A ce titre, à travers ce partenariat, les deux partenaires comptent faire bénéficier 12.000 agriculteurs ivoiriens et sénégalais.

OCP Africa est présent dans plusieurs pays africains: la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Cameroun, le Kenya, le Ghana, le Nigeria, la Zambie, lz Bénin, la Tanzanie, l'Ethiopie, le Burkina Faso et le Rwanda.
Le 28/09/2020 Par Moussa Diop