Fermer

Côte d’Ivoire: Addoha annonce la livraison de ses premiers logements

Mise à jour le 02/03/2017 à 16h38 Publié le 02/03/2017 à 16h36 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Economie
logements côte d'ivoire
© Copyright : DR

#Maroc : Le groupe Addoha compte livrer ses premiers logements à Abidjan d’ici la fin de l’année 2017. Une première pour le promoteur immobilier marocain qui depuis 2013, s’est engagé sur un chantier de 9.000 habitations à construire dans la capitale ivoirienne.

D’ici fin 2017, ce sont 113 logements sur un total de 745 actuellement en chantier que le groupe Addoha compte livrer dans le cadre de l'opération immobilière qu’il a engagé à Koumassi, dans le sud de la capitale économique ivoirienne. Ce sera la première tranche d’un vaste programme d’environ 9.000 habitations que le groupe projette de construire et qui avait fait l’objet d’un protocole d’accord entre Abidjan et Rabat en novembre 2012.

En déplacement sur le chantier de Koumassi, en marge de la visite du roi Mohammed VI, le ministre marocain de l’Habitat  et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdallah, s’est réjoui de cette annonce qui vient donner un aspect concret à la coopération entre les deux pays. «J’espère que nous allons développer davantage ce type d’approche avec des sociétés comme Addoha  (…), ce qui va permettre de construire des milliers, voire des dizaines de milliers de logements par an (…) pour mieux circonscrire l’habitat insalubre», a-t-il fait remarquer.


LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: l’inquiétude grandit autour des logements sociaux


En plus de Koumassi, Addoha a également entamé un second chantier, plus vaste et prévoyant 8.000 logements à Locodjro, dans la commune d’Attecoube, dans la partie nord d’Abidjan.

Ces projets immobiliers, dont le coût global est estimé à 2,2 milliards de dirhams, bénéficient de l’accompagnement d’Atlantique Banque, filiale locale du groupe Banque populaire. Et avec ces premières livraisons annoncées, Addoha prend le pas sur son compatriote Alliances engagé pour sa part sur un programme immobilier de 14.000 logements à Abidjan.


LIRE AUSSI : Addoha va construire 5.000 logements pour la police ivoirienne


Ces projets s'inscrivent dans le cadre d’un important programme gouvernemental qui souhaite bâtir 150.000 logements dans le pays d’ici 2020. Une ambition qui a mis du temps à se concrétiser.

Si au niveau de l’immobilier, Addoha semble avoir pris du retard dans l’exécution de son projet, ce n’est pas le cas au niveau de sa cimenterie Cimaf qui a ouvert ses portes à Abidjan en 2011 pour ensuite doubler sa capacité de production à 1 million de tonnes courant 2016. Une seconde cimenterie est en construction dans la ville portuaire de San Pedro pour une capacité d’un million de tonnes également.
Le 02/03/2017 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet