Fermer

Maroc-Côte d'Ivoire. La Bourse de Casablanca et la BRVM implémentent ELITE dans l’UEMOA

Mise à jour le 10/11/2017 à 17h28 Publié le 10/11/2017 à 17h08 Par Karim Zeidane

#Economie
Programme Elite Bourse de Casablanca BRVM

Thomas Tyler, directeur commercial de London Stock Exchange Group (LSEG), Edoh Kossi Amenounve de la BRVM et Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca.

© Copyright : DR

#Maroc : La Bourse de Casablanca et la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan ont signé un partenariat pour l’implémentation du programme Elite dans la Zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. Objectif, soutenir les entreprises de la région dans leur accès à la finance.

La Bourse de Casablanca et la Bourse régionale des valeurs mobilières d'Abidjan (BRVM) vont implémenter le programme Elite au niveau de la zone UEMOA. Les deux institutions ont pour objectif de devenir des hubs financiers régionaux drainant des capitaux étrangers pour les orienter vers le financement des économies africaines.

Elite est un programme développé par London Stock Exchange Group en 2012 et conçu pour aider les entreprises les plus performantes et les plus ambitieuses à préparer et à structurer la prochaine étape de leur croissance. Il assure l’engagement à long terme entre les entreprises ciblées et la communauté d’experts, conseillers et investisseurs.

Ce programme sera implémenté au niveau de la région sous le label Elite BRVM Lounge à partir de 2018. L’accord de partenariat a été signé par Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca, Dr Edoh Kossi Amenounve de la BRVM et Thomas Tyler, Global head of sales de London Stock Exchange Group (LSEG), le 9 novembre à Abidjan.


LIRE AUSSI : La BRVM ambitionne d'intégrer le top 3 des bourses africaines


«L’implémentation d’Elite en Afrique répond à un besoin accru des entreprises africaines en termes d’accompagnement dans leur processus d’accès au financement. Aussi, comme pour le Maroc, le programme Elite BRVM Lounge sera adapté de manière à répondre à leurs besoins, à apporter des réponses pratiques à leurs problématiques et à prendre en compte les spécificités des marchés financiers de la région», souligne-t-on au niveau de la Bourse de Casablanca.

Ce projet se fixe comme objectif le lancement d’une cohorte composée d’une dizaine d’entreprises par an. La zone UEMOA bénéficiera à ce titre du soutien de la Bourse de Casablanca qui a réussi à mettre en place 4 cohortes Elite au Maroc composées de 48 entreprises.

«Nous sommes particulièrement heureux d’apporter notre expertise pour l’accompagnement des entreprises de l’UEMOA, comme l’a démontré le programme Elite au Maroc, à travers les résultats obtenus en un an et demi. Notre souhait est de contribuer efficacement à la création d’un continent fort, aux économies solides et pérennes et qui occupe une place de choix dans l’échiquier économie mondial», a souligné Karim Hajji.


LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: la BRVM distinguée bourse la plus innovante en Afrique


Pour réussir ce pari, les partenaires tablent sur la bonne connaissance du tissu entrepreneurial et de l’écosystème économique régional par la BRVM et du soutien de la LSEG.

Cet objectif est d’autant plus salutaire aujourd’hui que le Maroc est engagé à intégrer l’espace de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Cet accord entre dans le cadre de la stratégie de coopération de la Bourse de Casablanca avec les marchés des capitaux des pays du continent africain qui s’inscrit dans la politique africaine du Maroc et dont le but est d’œuvrer ensemble pour le développement économique de l’Afrique.
Le 10/11/2017 Par Karim Zeidane

à lire aussi