Fermer

Coupe de la CAF: contre l'IR de Tanger, le Horoya veut mieux faire que sa rivale ASK

Mise à jour le 23/03/2017 à 12h41 Publié le 23/03/2017 à 12h37 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Sports
Horoya vs Es Tunis

Horoya vs Es Tunis au stade du 28 Septembre.

© Copyright : Horoya AC

#Maroc : Le tirage au sort pour les barrages de la Coupe de la CAF a voulu que l'Ittihad Riadi de Tanger se rende encore à Conakry pour affronter un autre club guinéen. Après avoir fait tomber l'As Kaloum, le club marocain a une nouvelle double confrontation avec le Horoya Athletic Club.

Entre l'IR de Tanger et les clubs guinéens, ce n'est pas fini. Bourreau de l'As Kaloum en seizième de finale, le club de Tanger a affaire à l'ogre du football guinéen au barrage de la Coupe de la CAF. Celui-ci s'est retrouvé en Coupe de la confédération après son élimination aux huitièmes de finale de la Ligue des champions par l'Espérance de Tunis.

"On va essayer de faire mieux que nos voisins de Kaloum qui ont été éliminés par cette équipe. Je pense quand même que c'est une équipe qui doit avoir de la qualité. Je n'ai pas eu le temps de regarder, mais ils ont l'air d'avoir une équipe expérimentée", a dit l'entraineur français, Victor Zvunka, sur son prochain adversaire.


LIRE AUSSI: Coupe de la CAF: pourquoi l'IR de Tanger a renversé et éliminé l'AS Kaloum de Conakry
Comme contre l'As Kaloum, le match aller se jouera à Conakry, entre le 7 et le 9 avril 2017. La seconde manche va se disputer à Tanger entre le 14 et le 16 avril.

En seizième de finale de la Coupe de la CAF, l'Ittihad avait perdu (1-0) à Conakry avant de renverser l'As Kaloum lors du match retour sur le score de trois buts à zéro. Mais contre Horoya, ça sera une autre équipe. Si l'As Kaloum traverse actuellement une crise financière avec des conséquences sur son effectif, il n'en est pas ainsi pour le Horoya qui se porte bien. Club du richissime Antonio Souaré, le Horoya est champion en titre de la Ligue 1 guinéenne et leader actuel du championnat avec 29 points et cinq points d'avance sur le deuxième. Toutefois, au sein de la presse sportive guinéenne, on croit que le club de la banlieue de Conakry à un problème de coach. Les choix de Victor Zvunka sont souvent critiqués, même au sein des supporteurs.  La défaite (3-1) à Tunis, le 11 mars dernier, a suscité des réactions amères contre lui. Mais, il a la chance d'avoir le soutien du président du club, Antonio Souaré. 

 

Ci-dessous, les 16 affiches des matchs de barrage:

Horoya AC (Guinée) IR Tanger (Maroc)
Young Stars (Tanzanie) MC Alger (Algérie)
TP Mazembe (RDC) JS Kabylie (Algérie)
AC Léopards (Congo) Mbabane Swallows (Swaziland)
FUS Rabat (Maroc) MAS Fes (Maroc)
Zesco United (Zambie) Rangers (Nigeria)
FC Mounana (Gabon) ASEC Mimosas (Côte d’Ivoire)
RC Kadiogo (Burkina Faso) CS Sfaxien (Tunisie)
Kampala CCA (Ouganda) Al Masry (Egypte)
Bidvest Wits (Afrique du Sud) Smouha (Egypte)
CNAPS Sport (Madagascar) Recreativo Libolo (Angola)
Gambia Port Authority (Gambie) Al Hilal Obeid (Soudan)
ASPL 2000 (Ile Maurice) Club Africain (Tunisie)
Barrack Young Controllers (Libéria) Supersport United (Afrique du Sud)
Rivers United (Nigeria) Rayon Sport (Rwanda)
AS Tanda (Côte d’Ivoire) Platinium Stars (Afrique du Sud)

Le 23/03/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

à lire aussi