Fermer

Vidéo. Festival des villes anciennes: retour sur les relations séculaires entre la Mauritanie et le Maroc

Mise à jour le 18/11/2019 à 16h45 Publié le 17/11/2019 à 09h58 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Culture
Festival des villes anciennes- retour sur les relations séculaires entre la Mauritanie et le Maroc
© Copyright : DR

#Maroc : La cité de Chinguetti, dans l’Adrar, à plus de 500 kilomètres au Nord de Nouakchott, classée patrimoine culturel universel par l’UNESCO, abrite la 9é édition du Festival des Villes Anciennes de Mauritanie (FVAM) du 10 au 16 novembre 2019, avec le  royaume du Maroc comme invité d’honneur.

Une conférence sur les relations culturelles entre la Mauritanie et le Maroc a été orgnisée à cette occasion.
Elle s’est déroulée en présence du Secrétaire Général du Ministère de la Culture, de l’Artisanat, chargé des relations avec le parlement, Dr Ahmed ould Bah ould Sid’Ahmed, du ministre marocain de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte parole du gouvernement, Hassan Abayba, de l’ambassadeur du Maroc, Hamid Chabar et des autorités régionales.

La rencontre a permis de revisiter les relations historiques multiformes entre la Mauritanie et le Maroc, deux pays frères.

Des rapports perceptibles à travers le sang, la dimension spirituelle, les échanges commerciaux… et dont l’épicentre géographique étaient constitué par les cités anciennes classées patrimoine universel par l’UNESCO à l’image de Chinguetti, Walata,….


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie. Chinguetti: le Maroc invité d’honneur de la neuvième édition du Festival des villes anciennes


Youssef Khiyara, directeur du Patrimoine au ministère de la Culture, de la Jeunesse et des sports, explique la spécificité du patrimoine culturel marocain, ses aspects matériels et immatériels.

Il parle des efforts soutenus pour la conservation à travers une série d’initiatives royales, de la contribution de l’industrie culturelle à l’économie locale et nationale,… de la Politique générale, du mode de gestion, de sauvegarde et des mécanismes mis en place pour une valorisation optimale.


Mourad Rifi, chef de la division coopération, au ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports, parle de deux moments forts du festival Chinguetti 2019 durant la  deuxième journée.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie-Maroc. Festival des villes anciennes: le président Ghazouani visite le stand du royaume


Il s’agit d’une série de Conférences sur les relations historiques, sociales et culturelles, entre la partie Sud du Maroc et la ville ancienne de Chinguetti, tissées depuis le 10 siècle de l’ère chrétienne.

Des rapports abordés par 4 spécialistes. Ces experts ont revisité les relations entre le Sud marocain, à l’image de Sijilmassa, et Chinguetti.

Accent particulier sur la politique de conservation et valorisation du patrimoine culturel du Maroc. Une expérience qui sera partagée avec la Mauritanie.

Le 17/11/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya