Fermer

Mauritanie: la RAM promeut la nouvelle liaison Nouakchott-Casablanca-Pékin

Mise à jour le 03/11/2019 à 00h12 Publié le 02/11/2019 à 10h20 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Vidéo. Mauritanie: la RAM vulgarise la nouvelle destination Nouakchott-Pékin
© Copyright : DR

#Maroc : Royal Air Maroc a fêté à Nouakchott la nouvelle destination de Casablanca-Pékin (Chine). La compagnie marocaine souhaite capter la clientèle mauritanienne et africaine voyageant en Chine jusque-là via d’autres pavillons étrangers.

Royal Air Maroc (RAM) a ouvert une nouvelle ligne Nouakchott-Pékin, via Casablanca. Pour célébrer l’évènement, la compagnie marocaine a organisé une réception à Nouakchott au profit de ses partenaire (agences de voyages mauritaniennes) et ses fidèles clients.

A cette occasion, Yassir Ben Moumen, représentant de la RAM pour la Mauritanie, a exposé le contexte de l’ouverture de la ligne, la dimension mondiale et continentale de la compagnie et les perspectives de son développement.

Un speech agrémenté de chiffres illustrant une trajectoire continue de développement de la compagnie marocaine en Mauritanie.


LIRE AUSSI: Vidéo. Royal Air Maroc récompense ses partenaires mauritaniens


Ainsi, entre «novembre 2017 et octobre 2018, la compagnie marocaine a transporté 82.192 passagers sur la ligne Nouakchott Casablanca. Les vols sont passés de 6 à 7 fréquences hebdomadaires en 2019». Et la RAM « espère terminer la période novembre 2018-octobre 2019 à 90.000 passagers».

Globalement, «la compagnie aérienne marocaine a transporté un total de 7,5 millions de passagers en 2018, parmi lesquels 1,7 million sur ses vols d’Afrique, dont 46% en transit via Casablanca en partance vers l’Europe, l’Amérique et l’Afrique».

L’Afrique représente actuellement 25% du trafic global de la RAM et l’objectif est de porter celui-ci à hauteur du tiers de son trafic passager.


LIRE AUSSI: Royal Air Maroc s’offre une nouvelle stratégie marketing pour l’Afrique


La compagnie marocaine opère sur le continent africain depuis 60 ans et dessert actuellement 32 destinations d’Afrique francophone, anglophone et lusophone.

C’est fort de ce réseau africain que l’ouverture de la nouvelle Casa-Nouakchott-Pékin répond à une demande croissante venant de la clientèle africaine au moment où les échanges entre le continent et la Chine ne cessent de croître, la Chine étant devenue le premier partenaire commercial et le premier investisseur sur le continent africain.

En plus, de plus en plus d’Africains voyagent en Chine. C’est une partie de cette clientèle africaine que la RAM souhaite capter avec le lancement de cette nouvelle liaison Nouakchott-Pékin, via son hub, l'aéroport Mohammed V de Casablanca.

Pour sa part, Hamoud ould Abdel Hamid, directeur général de l’agence de voyage «El Mi’raj», a souligné l’importance de la nouvelle ligne vers Pékin et apprécie globalement la collaboration entre la RAM, les opérateurs et clients mauritaniens.
Le 02/11/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya