Fermer

Les détails du partenariat entre «Tex Courrier du Sénégal» et «La Voie Express Logistics» du Maroc

Mise à jour le 18/11/2016 à 19h48 Publié le 18/11/2016 à 17h41 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
logistique
© Copyright : DR

#Maroc : En vertu de l’accord de joint-venture signé avec «Tex Courier du Sénégal», «La Voie Express Logistics», leader marocain des métiers de la logistique intégrée, va prendre 50% du capital de l'enseigne sénégalaise et investir 1,3 milliard de FCFA sur cinq ans.

La société marocaine «La Voie Express Logistics», leader marocain des métiers de la logistique à haute valeur ajoutée (messagerie, distribution, transport et entreposage), avait scellé une joint-venture avec la sénégalaise «Tex Courrier Sénégal» en marge de la visite du roi Mohammed VI à Dakar, la semaine dernière.

En vertu de ce partenariat, «Tex Courrier du Sénégal» va ouvrir son capital à hauteur de 50% à «La Voie Express Logistics». En contrepartie, la société marocaine va investir 1,3 milliard de FCFA (près de deux millions d’euros), sur cinq ans, pour concrétiser le plan de développement de la structure sénégalaise.

Cet investissement permettra la construction d’entrepôts et l’acquisition d’une flotte de 50 camions de ligne. «Notre collaboration vise à développer une logistique africaine performante et compétitive au service des entreprises sénégalaises et marocaines, ainsi que des pays de la région», a expliqué Tamsir Ousmane Traoré, le directeur général de «Tex Courrier du Sénégal», lors d’un point de presse, hier, à Dakar.

LIRE AUSI :
Maroc-Sénégal: «La Voie Express Logistics» et «Tex Courrier Sénégal» scellent une joint-venture

Côte d’Ivoire–Maroc: Bientôt un hub logistique pour accélérer les échanges commerciaux


Revenant sur les détails de l’accord avec la partie marocaine, Traoré indique qu’en plus des 4 axes prévus dans le cadre de l’accord scellé la semaine dernière, «Tex Courrier du Sénégal» va profiter du savoir-faire technologique et humain ainsi que de l’expertise managériale du groupe marocain. L’ambition étant de faire de «Tex Courrier du Sénégal» le leader de la logistique intégrée au Sénégal d’ici 5 ans grâce à un «maillage» du territoire national et une diminution de 20 à 30% des flux qui allaient à l’informel.

Traoré révèle que les négociations avec la partie marocaine ont pris un an et demi «parce qu’on ne cherchait pas juste un partenaire mais quelqu’un qui connaisse bien le métier». «Tex Courrier du Sénégal» qui vient d’ouvrir 4 nouvelles agences –7 autres sont attendues d’ici 2017– va développer deux logistiques : une pour les industriels et une autre pour les particuliers.
Le 18/11/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo