Fermer

Club Afrique Développement Sénégal: une mission multisectorielle autour de la relance post-Covid-19

Mise à jour le 08/04/2021 à 19h32 Publié le 08/04/2021 à 19h15 Par Moussa Diop

#Economie
Club Afrique développement
© Copyright : DR

#Maroc : Le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank a organisé ce jeudi 8 avril une mission multisectorielle Sénégal. Cet événement a été l’occasion pour les hommes d’affaires africains d’échanger avec des experts sur la relance post-Covid et de nouer des contacts durant les sessions BtoB.

En dépit de la pandémie du Covid-19, les affaires continuent. A ce titre, le Club Afrique Développement Sénégal du groupe Attijariwafa bank, a organisé une mission multisectorielle Sénégal ce jeudi 8 avril 2021.

Cette manifestation, organisée entièrement sous format digital, Covid-19 oblige, a été articulée autour de deux temps forts: un panel sur le thématique "Relance post-Covid, quelles dynamiques de croissance et de transformation pour les économies africaines" et des sessions de networking B2B avec plus de 300 chefs d’entreprises d’Afrique et du monde.

Des sujets d'actualité au moment où les campagnes de vaccination en cours dans le monde laissent entrevoir des perspectives de sortie de la crise sanitaire et poussent les Etats à préparer des plans de relances économiques afin d'insuffler une reprise dynamique de leurs économies. 

Le panel a été marqué par la présence d’imminentes personnalités dont Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin, fondateur et managing partner de SouthBridge, Jean-Denis Gabikini, directeur du développement économique, de l’intégration et du commerce de la Commission de l’Union africaine, Chérif Salif Sy, ancien ministre, économiste et politologue, président du Forum du Tiers-Monde, Mohamed Abdallahi Cherif, chef du bureau Sénégal de la BAD, Sébastien Kadio Motokro, administrateur directeur général de Pétro Ivoire,…

>>> LIRE AUSSI: Le Club Afrique Développement d'Attijariwafa bank ajoute les émissions web AfricaDev sessions à ses rencontres

Prenant la parole, Mounir Oudghiri, administrateur directeur général de CBAO, filiale sénégalaise du groupe Attijariwafa bank, a souligné que cette mission multisectorielle va "catalyser les relations d’affaires entre les membres de notre club", expliquant que plus de 200 chefs d’entreprises venant de tous les pays où le groupe Attijariwafa bank est implanté ont répondu présent.

Pour lui, "cette crise mondiale est un révélateur et jette une lumière particulièrement crue sur les fragilité et les faiblesses de nos entreprise, de nos économies et de nos sociétés, de nos pays et des changements géopolitiques qui ont des répercussions directes dans la réalité concrète des entreprises".

Seulement, pour les optimistes, elle jette aussi une lumière sur les forces des entreprises africaines à s’adapter face à une conjoncture exceptionnelle.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: le Club Afrique Développement décortique les opportunités des industries extractives

Allant dans le même sens, Fatimata Ndiaye, directrice générale du Crédit du Sénégal, autre filiale du groupe Attijariwafa bank au Sénégal, pense aussi que cette crise peut être source d’opportunités. "Imaginer que cette crise soit l’élément déclencheur d’une ère nouvelle pour l’Afrique. Une Afrique dans laquelle les Africains se rencontrent, se parlent, s’écoutent et construisent l’avenir ensemble. Une Afrique dans laquelle deviennent réalité, les mots relance économique, dynamique, transformation, croissance, développement…", a t-elle souligné.

Enfin, Mouna Kadiri, directrice du Club Afrique Développement est revenu sur les objectifs fondamentaux du Club et les missions multisectorielles qui transcendent les crises. "Cette mission est un nouveau pas guidé par une conjoncture, mais qui démontre trois éléments essentiels. D’abord, une capacité d’adaptation des entreprises africaines. Ensuite, une volonté infaillible pour dépasser la situation actuelle et de poursuivre le dialogue. Et enfin, cette création de corridor de travail et de business entre les différents pays du continent se poursuit à travers ce genre d’initiatives.

>>> LIRE AUSSI: Mauritanie: le Club Afrique Développement se penche sur l’investissement dans le secteur extractif

C’est dans cet esprit que s’inscrit cette 24e mission multisectorielle qui a vu l’enregistrement de 250 rencontres BtoB entreprises pour la journée. Un chiffre qui atteste de la volonté des dirigeants d’entreprises africaines de 17 pays de créer des courants d’affaires et d’investissement, en dépit d’une conjoncture sanitaire difficile.

Le Club Afrique Développement est le fruit de ce dynamisme dont le groupe Attijariwafa bank et son actionnaire de référence, le fonds d’investissement panafricain Al Mada sont les acteurs depuis plus d’une décennie. Depuis 2010, avec le Forum Afrique Développement, plus de 10.000 entreprises de 40 pays africains et des pays partenaires se sont rencontrés générant plus de 22.000 rendez-vous d’affaires, suivies et accompagnés par le groupe Attijariwafa bank.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Cameroun: une mission multisectorielle du Club Afrique Développement à Douala

C’est dans ce même cadre que le Club Afrique Développement, créé en 2016 par le groupe Attijariwafa bank, en collaboration avec les filiales bancaires du groupe implantées dans plusieurs pays africains, a organisé, avec la collaboration des filiales bancaires du groupe, 23 missions multisectorielles dans 18 pays africains. Des manifestations qui ont permis de mobiliser plus de 3.000 chefs d’entreprises du continent. 

Et cette 24e mission multisectorielle a été aussi l’occasion pour sa directrice d’informer les membres que le Club Afrique Développement reste en permanence à la disposition des opérateurs économiques du continent à travers sa plateforme et ses services à fortes valeurs ajoutées de mise en relation, avec plus de 30.000 opérateurs du monde, différentes filiales du groupe Attijariwafa bank, l’accès aux appels d’offres du continent, etc.
Le 08/04/2021 Par Moussa Diop