Fermer
#Société

Vidéo. Maroc-Sénégal: Mohammed VI, un «roi de cœur» au chevet des séropositifs sénégalais

Mise à jour le 09/11/2016 à 13h56 Publié le 09/11/2016 à 13h10 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Maroc : Le troisième jour de la visite d’amitié et de travail de sa Majesté Mohammed VI au Sénégal a revêtu un caractère social avec la remise d’un don de médicaments en faveur des séropositifs sénégalais.

Ce mardi 8 novembre, au troisième jour de sa visite d’amitié et de travail au Sénégal, le roi du Maroc, Mohammed VI, s’est rendu à l’hôpital Principal de Dakar, en compagnie du président Macky Sall, pour procéder à la remise d’un don de médicaments au profit du Conseil national sénégalais de lutte contre le Sida (CNLS).

Ce don de 1,6 tonne de médicaments, offert par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, est composé de trois familles de médicaments «de dernière génération» (des antiviraux, des antibactériens et des antifongiques) destinés au traitement de maladies et infections opportunistes liées au VIH/Sida, dont le coût du traitement est difficilement supportable par les malades.


LIRE AUSSI :
Maroc-Sénégal: pour un nouveau partenariat entre la RAM et Air Sénégal
Maroc-Sénégal: mise en place d’un fonds de garantie pour la petite agriculture


«Il s’agit d’infections bactériennes, virales ou parasitaires, que les patients achètent normalement, à la différence des antirétroviraux donnés gratuitement par l’Etat du Sénégal aux séropositifs. C’est donc un don très important qui va soulager la population séropositive», s’est félicitée Safiétou Thiam, la secrétaire exécutive du CNLS.

Avant de quitter l’hôpital Principal, les deux chefs d’Etat ont visité le pavillon Boufflers dédié aux maladies infectieuses et le service de maternité.

Lancement d’un centre de formation dédié à l’entreprenariat

Cette troisième journée de la visite royale a aussi été marquée par le lancement d’un projet de création d’un Centre de formation dédié à l’entreprenariat. Fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, le ministère sénégalais de la Formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat, et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), ce centre est destiné à accompagner la coopération Sud-Sud et le développement des relations d’affaires entre les deux pays par la promotion de l’entreprenariat.


LIRE AUSSI :
Maroc-Sénégal: la classe politique et les milieux d’affaires réagissent au discours du roi
Vidéo. Maroc-Sénégal: financement des agriculteurs, aérien et poulpe au menu


Réservé aux jeunes (18-35 ans) issus de milieux défavorisés et en échec scolaire, ainsi qu’aux lauréats de formation professionnelle ou de qualification, il sera érigé dans le nouveau pôle urbain de Diamniadio. Il assurera la formation de 300 jeunes par an en entreprenariat et accompagnera 100 jeunes porteurs de projets, issus de milieux défavorisés, pour la création de leurs entreprises.

Le 09/11/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo