Fermer

L’OCP et Dangote Industries misent 2,5 milliards de dollars dans les engrais

Publié le 03/12/2016 à 19h28 Par Kofi Gabriel

#Economie
Maroc-Nigeria
© Copyright : DR

#Maroc : Le groupe OCP et Dangote Industries d'Aliko Dangote (l'homme le plus riche d'Afrique) engagent 2,5 milliards de dollars dans des structures de production d’engrais au Maroc et au Nigeria. Ces unités en cours de réalisation seront opérationnelles dans un an et demi.

Après l’Ethiopie et l’engagement de réaliser une grande unité de production d’engrais dans le second pays le plus peuplé du continent, le groupe OCP poursuit sa stratégie africaine en renforçant sa présence au Nigéria, le pays le plus peuplé d’Afrique avec plus de 186 millions d’habitants.

Ainsi, un accord stratégique a été signé, en marge de la visite du roi Mohammed VI au Nigeria, avec le groupe Dangote industries limited, conglomérat africain appartenant à l’homme le plus riche du continent Aliko Dangote.


LIRE AUSSI :
Maroc: l'OCP va construire une usine d’engrais de 2,5 milliards de dollars en Ethiopie


Cet accord prévoit, dans une première phase, la mise en commun d’unités de production complémentaires, en cours de construction, à Jorf Lasfar au Maroc et à Lekki Free Zone au Nigéria dans une nouvelle structure dont l’actionnariat sera porté par le groupe OCP et par Dangote Industries. L’usine d’engrais qui sera implantée au Nigeria aura une capacité de production annuelle d’un million de tonnes. Elle sera opérationnelle en 2018 et sa capacité sera extensible à 2 millions de tonnes à terme.

Les unités en cours de réalisation au Maroc et au Nigéria vont nécessiter un investissement global de 2,5 milliards de dollars. Ce financement est déjà engagé par les deux groupes et «ces unités seront fin prêtes dans probablement un an et demi», selon Mustafa Terrab, président du groupe OCP.


LIRE AUSSI:
Côte d'Ivoire: l'OCP Africa expose sa stratégie pour la transformation agricole en Afrique


En attendant la réalisation de ces unités, le groupe OCP a aussi signé un protocole d’accord avec l’Association nigériane de producteurs et de distributeurs d’engrais (FEPSAN). A travers cet accord, le groupe marocain va sécuriser, pour les trois prochaines années, l’approvisionnement d’engrais phosphatés adaptés aux besoins des agriculteurs nigérians. Cet accord vise «à sécuriser la fourniture d’engrais aux différentes distributeurs de ce pays ouest-africain, en garantissant la fourniture par l’OCP de 2 millions de tonnes durant les 3 prochaines années», a expliqué le PDG du leader mondial des phosphates.

Ces accords vont permettre au Nigeria de mieux développer son secteur agricole dans le cadre de sa politique de diversification de son économie trop dépendante encore des ressources pétrolières.
Le 03/12/2016 Par Kofi Gabriel