Fermer

Maroc: l'OCP va construire une usine d’engrais de 2,5 milliards de dollars en Ethiopie

Mise à jour le 16/11/2016 à 01h21 Publié le 15/11/2016 à 20h03 Par Le360

#Economie
OCP siège
© Copyright : DR

#Maroc : L'agence de presse turque Anadolu reprend les déclarations d'un représentant éthiopien parues dans la presse locale ce 15 novembre et annonce la décision du Maroc et de l’Ethiopie de construire une usine d’engrais en territoire éthiopien. Les détails.

L'Office chérifien des phosphates (OCP) et le gouvernement éthiopien sont en passe de concrétriser un partenariat dans le domaine des fertilisants et des engrais.

L'information a été divulguée par le correspondant à Addis Abeba de l’agence de presse turque, Anadolu, citant des sources gouvernementales éthiopiennes.

C'est ainsi que le gouvernement d’Addis Abeda a annoncé sa décision de construire une usine en partenariat avec l’OCP. Le montant alloué à cette opération est de l’ordre de 2,5 milliards de dollars.


LIRE AUSSI :
Maroc: Jacobs Engineering S.A s'implante en Côte d’Ivoire et en Ethiopie


Un responsable éthiopien de l’Institut de développement des matières chimiques de construction, a déclaré à la presse locale ce mardi 15 novembre que «l’usine objet du partenariat avec l’OCP sera érigée dans la zone Shinile, à la frontière avec la ville de Diré Daoua et de la province de Somali, à l’est de l’Ethiopie».

Il a également indiqué que «la superficie sur laquelle sera édifiée l’usine est de 100 hectares. L’usine compte produire annuellement 1,1 million de tonnes de m3 d’urée et 1,5 million de tonnes de m3 d’engrais».

La même source précise que «le Maroc et l’Ethiopie vont démarrer les travaux de construction du complexe d’engrais, après la finalisation de l’étude de réalisation soit l’année prochaine». La construction devrait s'étaler sur une période de trois ans.

Rappelons que l’Ethiopie importe 1 million de tonnes de m3 d’engrais annuellement.

Le responsable de l’Institut de développement des matières chimiques de construction a souligné, par ailleurs, que «le montage du financement de ce projet sera soutenu à hauteur de 60% par des prêts bancaires. Alors que le reste, soit  40%, sera financé par l’Etat éthiopien et l’OCP».


LIRE AUSSI :
COP22: OCP Africa accompagne les agriculteurs africains avec les «Maisons du Fermier»
Côte d'Ivoire: l'OCP Africa expose sa stratégie pour la transformation agricole en Afrique


L’OCP a mis en place une ligne de financement de 18 milliards de dollars entre 2010 et 2025. Celle-ci vise l’augmentation de la production de phosphates, de la fabrication d’engrais et de la distribution de l’acide phosphorique.

Ce plan cible une augmentation de la production actuelle de phosphates de 30 millions de tonnes à 50 millions de tonnes en 2017.

De même, l’objectif de l’office marocain est l’accroissement de la production des engrais de 3,5 millions de tonnes à 10 millions de tonnes.
Le 15/11/2016 Par Le360