Fermer

Maroc-BAD: 75 millions d’euros pour faire de l’aéroport Rabat-Salé un hub logistique régional

Mise à jour le 07/11/2018 à 13h19 Publié le 06/11/2018 à 15h11 Par Moussa Diop

#Economie
Aéroport Rabat-Salé
© Copyright : DR

#Maroc : La Banque africaine de développement (BAD) va appuyer le projet d’extension et de modernisation de l’aéroport international de Rabat-Salé. Un projet qui entre dans le cadre du renforcement de l’attractivité de la zone économique Rabat-Salé. Objectif: faire de cet aéroport un hub logistique régional.

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé, le 5 novembre dernier, un appui financier de 75 millions d’euros au Maroc. Cette enveloppe vise à contribuer à l’extension et à la modernisation de l’aéroport international de Rabat-Salé.

L’extension de cet aéroport permettra de faire face à la hausse du trafic aéroportuaire dans la région, actuellement en plein essor économique autour de ce pôle qu'est la capitale marocaine.

«Cette opération contribuera également au redimensionnement, à plus grande échelle, des infrastructures et des équipements afin d’assurer un service de qualité, conforme aux standards internationaux, permettant au pays de faire face à un trafic aérien en croissance moyenne de 6% par an», selon un communiqué de la BAD.

Ainsi, grâce aux investissements qui seront réalisés, les capacités fret et passagers de l’aéroport Rabat-Salé seront quadruplées.


LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire-BAD: 329 millions d’euros pour désengorger le transport urbain à Abidjan


L’aéroport de Rabat-Salé, étendu et modernisé, va compléter l’offre de l’aéroport de Casablanca, qui est un hub pour l’Afrique, et soutenir le processus d’intégration régional.

Avec ce projet, les autorités marocaines cherchent à renforcer la compétitivité et l’attractivité de la zone économique de Rabat-Salé, pour en faire un hub régional. «Développer encore plus la destination Maroc et renforcer sa compétitivité logistique est une priorité stratégique de la BAD pour favoriser les conditions d’une croissance durable et partagée», a souligné Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour la région Afrique du Nord.


LIRE AUSSI: BAD: le Marocain Mohamed El Azizi hérite du bureau de la région Afrique du Nord


Le soutien de la BAD au projet de modernisation et d’extension de l’aéroport de Rabat-Salé est conforme à deux des cinq grandes priorités de la banque panafricaine: «Intégrer l’Afrique» et «Industrialiser l’Afrique».

Avec, en un peu plus d’un quart de siècle, plus de 160 projets et programmes initiés, totalisant un engagement financier de plus de 8,8 milliards d’euros, et avec désormais ce nouveau projet d'extension de l'aéroport de Rabat-Salé, la BAD conforte sa position de partenaire privilégié du Maroc. 
Le 06/11/2018 Par Moussa Diop