Fermer

Forum Chine-Afrique: la danse du ventre des dirigeants africains et les 8 initiatives de Xi Jinping

Mise à jour le 04/09/2018 à 19h22 Publié le 04/09/2018 à 19h20 Par Moussa Diop

#Politique
Forum Chine-Afrique
© Copyright : DR

#Mauritanie : Cinquante-trois pays africains participent au 3e Forum de coopération sino-africain. Après l’annonce de 60 milliards de dollars au profit de l’Afrique, chaque pays souhaite avoir sa part du gâteau. Occasion pour le président chinois Xi Jinping de dévoiler ses 8 initiatives pour le continent.

Une réunion de l’Union africaine réunit rarement autant de chefs d’Etat et de gouvernement que celle du 3e Forum sur la coopération sino-africaine qui se déroule les 3 et 4 septembre courant à Pékin, en Chine. 53 présidents et chefs de gouvernements du continent africains ont répondu présent à l’invitation du président Xi Jinping. Toute l’Afrique est représentée, hormis le roi Mswati III du Eswatini (ex Swaziland) qui n’a pas été invité pour avoir refusé de rompre ses relations diplomatiques avec Taïwan. Et le président chinois peut parler de coopération sans conditions.

Les autres, tous les autres, étaient présents avec un nombre élevé de chefs d’Etat dont certains n’ont pas hésité à déserter leurs pays durant plusieurs jours afin de pouvoir rencontrer le dirigeant chinois et surtout les investisseurs et bailleurs de fonds de l’Empire du Milieu dont l’incontournable Exim Bank of China, le bras financier de la Chine en Afrique.


LIRE AUSSI: Chine-Afrique: la dette chinoise et le risque d’étranglement du continent


Chaque dirigeant africain est venu prêcher pour sa chapelle, quémander des dons, bénéficier des allègements et des rééchelonnements de sa colossale dette, demander de nouveaux prêts pour des autoroutes, centrales électriques, barrages hydroélectriques, chemins de fer, ports, etc. Bref, de tout ce qui manque à un continent pourtant très riche en ressources naturelles et que la Chine semble être la seule à même d’assouvir grâce à ses réserves colossales en devises.

Pour répondre aux sollicitations de tous, le président chinois a d’emblée annoncé 60 milliards de dollars au profit du continent dont 15 milliards sous forme de dons. Du coup, c’est la danse du ventre des dirigeants africains devant Xi Jinping. Chacun veut avoir sa part du gâteau. C’est tout ce qui compte avant un retour au pays avant de lister triomphalement les projets à financer par la Chine. Seulement, aucun mot ne sera pipé sur les remboursements des prêts que supporteront les générations actuelles et futures.


LIRE AUSSI: Infrastructures: quand l’Afrique se crée une dépendance inquiétante vis-à-vis de la Chine


Mais, les chinois aussi ont leur agenda. Et Xi Jinping l’a bien expliqué en soulignant dans son discours que la Chine va mettre en place 8 initiatives majeures avec les pays africains.

- La promotion industrielle: une exposition économique et commerciale Chine-Afrique est prévue en Chine et les entreprises chinoises sont encouragées à augmenter leurs investissements en Afrique.

- La connectivité des infrastructures: la Chine et l’Union africaine élaboreront un plan de coopération d’infrastructures sino-africain avec le soutien des entreprises chinoises via le modèle investissement-construction-opération.

- La facilitation du commerce: la Chine augmentera ses importations du continent et facilitera la participation des pays africains à la Foire internationale des importations de Chine.


LIRE AUSSI: La Chine promet une «part importante» de l’aide promise à l’Afrique au pays


- L’écologie: plus de 50 projets d’assistance au développement écologique et à la protection de l’environnement seront entreprises.

- La construction de la capacité: la Chine va réaliser 10 ateliers Luban en Afrique pour la formation professionnelle des jeunes et accordera 50.000 bourses gouvernementales.

- La santé: la Chine compte réaliser 50 programmes d’aide médical et de santé pour l’Afrique et mettra en place des projets comme le siège du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies et les hôpitaux d’amitié Chine-Afrique.

- Les échanges entre les peuples: un institut des études africaines et le renforcement des échanges avec le continent sur la civilisation.

- Paix et sécurité: la Chine établira un fonds de paix de sécurité Chine-Afrique et fournira une assistance militaire gratuite à l’Union africaine.

Bref, la Chine compte accroître son influence et sa main mise sur le continent. Après tout, en l’espace d’une décennie, elle est devenue le premier partenaire commercial, le premier investisseur et le premier prêteur du continent. Une fois ces 8 initiatives mises à exécution, l’emprise de la Chine sur le continent sera totale.


Le 04/09/2018 Par Moussa Diop