Fermer

Mauritanie-Sénégal: l'énorme potentiel du champ gazier Tortue-8 confirmé par des tests de forage

Mise à jour le 24/08/2017 à 16h35 Publié le 24/08/2017 à 15h59 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Kosmos Energy

#Mauritanie : Les tests de forage du champ gazier Tortue-1, situé au niveau de la frontière maritime entre la Mauritanie et le Sénégal, lancés début août, se sont achevés en donnant des résultats "concluants". Kosmos Energy explique que le champ gazier se place dans la catégorie "classe mondiale".

Le bassin mauritano-sénégalais a confirmé son énorme potentiel gazier à toutes les étapes du très complexe processus qui précède sa mise en exploitation dans les prochaines années.

Voilà qui devrait pousser Nouakchott et Dakar à se rapprocher dans l’intérêt mutuel des deux pays. Un communiqué de la compagnie américaine Kosmos Energy, rendu public à Dallas, ville abritant son siège, annonce la fin et "le grand succès des tests de forage de Tortue-1, avec un taux d’écoulement gazier de 60 millions de pieds cubes/jour".

Ainsi, ajoute la firme américaine, "ces tests ont confirmé toutes les espérances de Kosmos Energy en termes de qualité du réservoir et de connectivité de la composition de la matière".


LIRE AUSSI : Sénégal-Mauritanie: accord entre Kosmos Energy et British Petrolium pour l’exploitation du gaz


Cette qualité de matière est jugée «idéale pour la liquéfaction du gaz de tortue qui sera moins coûteuse» selon le communiqué de la compagnie d’exploration américaine créée en 2003.

"Les résultats des tests de forage du champ Tortue-1 confirment que celui-ci est une ressource de classe mondiale et valident les hypothèses qui sous-tendent notre conception du développement", peut-on lire sur le document de Kosmos Energy. 

Rappelons que la firme d'exploration avait estimé les réserves de cette poche à cheval entre la Mauritanie et le Sénégal à 17.000 milliards de pieds cubes de gaz. 


LIRE AUSSI : Kosmos Energy annonce une nouvelle découverte significative de gaz au Sénégal


Après ces nouvelles avancées, le programme de développement de Tortue-1 se poursuivra au cours des prochains mois, notamment "dans le cadre du processus d’ingénierie et de conception (FEDD)" dont le démarrage sera effectif avant la fin de l’année 2017.

La décision finale sur l’investissement du champ gazier Tortue est attendue avant la fin de l’année.

Enfin, la compagnie de Dallas précise que "la plate-forme Atwood Achiever, qui a exécuté les tests, se dirige désormais vers le Prospect Hippocampe dans le bloc-8 au large de Mauritanie avec les opérations de forage qui devrait débuter avant la fin de 2017".    
  
Le 24/08/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya