Fermer

Vidéo. Mauritanie: Nouakchott a vibré aux rythmes du Festival Jazz Plus

Mise à jour le 12/11/2018 à 16h59 Publié le 12/11/2018 à 16h52 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Culture
Vidéo. Mauritanie: Nouakchott a vibré aux rythmes du Festival Jazz Plus
© Copyright : DR

#Mauritanie : La capitale mauritanienne a vibré, du 5 au 10 novembre, aux sons et aux décibels de la 4e édition du Festival Jazz Plus de Nouakchott. Un programme riche et varié, pour le plus grand bonheur des mélomanes.

Cette manifestation, organisée par l’Association «Walfadjiri», a bénéficié de l’appui du ministère de la Culture et de l’artisanat, des ambassades de France et d’Espagne, avec, comme transporteur officiel, la Royal Air Maroc (RAM).


Le clou de cette manifestation, célébrée du 5 au 10 novembre dernier, a été un concert organisé vendredi soir au village de la biodiversité, avec la participation de tous les groupes musicaux.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: le Festival Jazz Plus tient en haleine les Nouakchottois


Maimouna mint Saleck, membre du comté d’organisation explique la portée de cet évènement et en détaille le programme et ses objectifs.

Babi Sarr, promoteur de cet évènement présente quant à lui ce festival comme «un grand rendez d’échanges culturels entre musiciens mauritaniens, ceux de la sous-région, ainsi que d’autres professionnels issus de tous les horizons».

De nombreux musiciens nationaux et étrangers se sont produits au cours de cette édition du Festival Jazz Plus de Nouakchott, dont Mouna Dendenni (Mauritanie), Fama MBaye (Mauritanie), Talibé Groupe (Mauritanie), Babi Sarr et le Dental Orchestra (Mauritanie),
Walfajiri et le Walf Académie (Mauritanie), Leila Olives Miské (Mauritanie et France), le duo Germaine Lopez et Antonio Tolédo (Espagne), et le New Orléans Jazz Band (France-USA).


LIRE AUSSI: Sénégal: début du festival de jazz de Saint-Louis sous haute surveillance


En plus de ses nombreux spectacles, ce rendez-vous annuel a également permis de former de jeunes Mauritaniens aux techniques de son, grâce à des séances pédagogiques de découverte et d’initiation au Jazz. De plus, une exposition sur les instruments de la musique traditionnelle de Mauritanie a été organisée ainsi qu'une rencontre littéraire placée sous le thème «littérature et jazz»…
Le 12/11/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi