Fermer

Mauritanie: le Fonds saoudien pour le développement accorde d'importants financements

Mise à jour le 29/08/2017 à 12h52 Publié le 29/08/2017 à 11h45 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
ligne haute tension
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le gouvernement mauritanien et le Fonds saoudien pour le développement (FSD) ont signé, lundi 28 août, 3 conventions de financement d'un montant global de 135 millions de dollars pour la réalisation de divers projets dans les domaines de l'énergie, des infrastructures routières et de l'agriculture.

Le gouvernement mauritanien et le Fonds saoudien pour le développement (FSD) ont signé lundi trois conventions de financement d’un montant global de 135 millions de dollars, pour la réalisation de divers projets dans le domaine de l’énergie, des infrastructures routières et de l’agriculture.

Ces conventions ont été signées par le ministre mauritanien de l’Economie et des finances, Moctar Ould Diaye et le vice-président du FSD, Youssef  Ibrahim Bessam, en marge d’une visite de quelques jours que ce haut responsable saoudien effectue actuellement en Mauritanie.

La première porte «sur un projet d’interconnexion électrique Nouakchott-Zouerate grâce à une ligne de haute tension de 125 KVA passant par les villes d’Akjout et d’Atar (sur une distance de plus 600 kilomètres) pour un montant de 375 millions de riyals saoudiens, qui va alimenter en énergie durable et à bon coût des zones minières et touristiques».


LIRE AUSSI : Mauritanie: 15,7 milliards d'ouguiyas du FADES pour l'eau et l'énergie


La deuxième convention concerne «la construction d’une route nationale reliant Nouakchott-Akjoujt-Benichaab et d'une autre reliant Nouakchott-Nouadhibou destinée à desservir les zones rurales situées sur le parcours, pour 93,75 millions de riyals saoudiens».

La troisième convention d’un montant de 37 millions de riyals saoudiens consiste à augmenter le débit du fleuve Sénégal grâce à la réhabilitation et à l’extension d’un canal situé dans la localité de Koundi (sud-ouest)».


LIRE AUSSI : 107 millions de dollars de la FADES pour développer le réseau électrique


Dans une allocution prononcée pour la circonstance, le ministre de l’Economie et des finances, Moctar Ould Diaye, a expliqué que ces financements de la plus grande importance, auront un impact positif sur le développement et l’évolution économique et sociale du pays.

Pour sa part, le vice-président du FSD a salué «les efforts déployés par le gouvernement mauritanien pour la réalisation de plusieurs infrastructures de base nécessaires à une économie intégrée conformément aux aspirations des populations».

Enfin, il faut souligner qu'au cours des 35 années écoulées, le FSD a contribué au financement de 38 projets en Mauritanie, à travers des prêts concessionnels.

         
Le 29/08/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya