Fermer

Mauritanie: voici pourquoi El Ghazouani a reçu les dirigeants de British Petroleum

Mise à jour le 29/08/2019 à 15h20 Publié le 29/08/2019 à 15h18 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Gaz kosmos Grand Tortue ahmeyin

#Mauritanie : Une délégation de British Petroleum a rencontré à Nouakchott Mohamed ould Cheikh El Ghazouani. Le nouveau président mauritanien a assuré à ces dirigeants que BP continuera à exploiter les gisements de gaz découverts à la frontière mauritano-sénégalaise. Ce partenariat doit même être renforcé.

Conduite par Bernard Lony, administrateur et directeur général de British Petroleum, cette délégation a été reçue en audience par le nouveau président mauritanien, Mohamed ould Cheikh El Ghazouani.

Ce déplacement, qui intervient au début du mandat du président, qui pris les rênes du pouvoir depuis le 1er août dernier, a pour but de nouer les contacts avec les nouveaux responsables mauritaniens, dans la perspectives de la poursuite de l'exploitation de Grand Tortue/Ahmeyim (GTA), le champ gazier offshore récemment découvert à la frontière mauritano-sénégalaise. 


LIRE AUSSI: Mauritanie-Sénégal: découverte d’un nouveau réservoir de gaz naturel


A la sortie de cette audience, le haut responsable de BP, cité par l'Agence mauritanienne d'information, a expliqué que cette rencontre avec le nouveau chef de l’Etat mauritanien avait permis d’aborder «le partenariat avec Nouakchott, l’état d’avancement des travaux entrepris dans ce cadre de l'exploitation du gaz du champ Grand Tortue/Ahmeyim (GTA), les engagements mutuels à long terme, les bonnes perspectives pour l’énergie et toutes les actions communes envisagées».

Autant de points qui attestent des dispositions de BP à travailler avec les nouveaux responsables à la tête de la Mauritanie.

Le groupe pétrolier s'est donc vu assuré, par le nouveau président, quant à la poursuite et au renforcement du partenariat déjà conclu entre avec la Mauritanie. 


LIRE AUSSI: Hydrocarbures: la Mauritanie flouée par BP au sujet du gaz offshore


L’enjeu le plus important de ce partenariat concerne le développement et l’exploitation du champ gazier transfrontalier offshore Grand Tortue/Ahmeyim (GTA), impliquant également le Sénégal, dans le cadre d’un consortium avec la compagnie pétrolière américaine Kosmos Energie, dont le siège se trouve au Texas. 

Le début de l'entrée en production de Gaz Naturel Liquéfié (GNL), sur ce site, est prévu pour 2021/ 2022.

Les réserves de GTA sont estimées à 450 milliards de mètres cubes (soit 15 billions de pieds cubes), pour un potentiel de production programmé sur près de trois décennies. 
Le 29/08/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya