Fermer

Mauritanie: Voici probablement le futur président de la République

Mise à jour le 30/01/2019 à 10h18 Publié le 30/01/2019 à 09h56 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Mauritanie: adoubé par Aziz, Ghazouani candidat à la présidentielle 2019
© Copyright : DR

#Mauritanie : Après plusieurs mois de réflexion, voire d'hésitations, le président Mohamed ould Abdel Aziz a choisi son candidat pour l'élection présidentielle 2019 en Mauritanie, en la personne d'un ami avec lequel il chemine depuis 35 ans. Les détails.

Mohamed ould Abdel Aziz, président en exercice et non candidat à sa succession du fait d’un verrou constitutionnel réfutant toute idée de 3e mandat, a choisi son dauphin.

Après quelques mois d’hésitation, il a adoubé Mohamed ould Cheikh Ahmed, dit "Ghazouani". Le chef de l’Etat mauritanien a réuni lundi dernier, tous ses soutiens, notamment l’entourage immédiat, les commandants des forces armées et de sécurité ou encore les députés de la majorité, pour leur notifier sa décision de soutenir la candidature à la magistrature suprême de son ministre de la Défense. 

Ce dernier sera investi par l’Union pour la République (UPR-principal parti de la majorité) à l’occasion de l’élection présidentielle prévue entre avril et juin 2019.

La formation présidentielle dispose de 93 députés et de nombreux autres alliés au sein d’une assemblée nationale de 150 élus.


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie: Le principal parti de la majorité rafle les 4 sièges des députés de la diaspora

Toutefois, ce choix, divulgué le lundi 28 janvier, devra être entériné par un congrès d’investiture de l’UPR attendu dans le courant du mois de mars 2019. Cette étape relève d’une pure formalité procédurale après le discours tenu par Mohamed ould Abdel Aziz devant ses soutiens, estiment les observateurs.

Coté comme candidat potentiel de la majorité en 2019, Moulay ould Mohamed Laghdaf, Premier ministre de 2008 à 2014, va devoir rengainer ses ambitions et rentrer dans les rangs, après le choix du chef.

Ainsi, le ministre de la Défense devrait bientôt être dispensé de sa charge au sein de l’équipe gouvernementale pour mener à l’aise sa campagne.

Mohamed ould Cheikh Ghazouani est un officier général à la retraite, compagnon du président Mohamed ould Abdel Aziz depuis près de 35 ans, aux côtés duquel il a été un acteur important dans la réussite des coups d’état du 3 août 2005 et du 6 août 2008.


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie: Réactions suite au refus de Ould Abdel Aziz de briguer un 3e mandat

Il occupait le poste hautement stratégique de chef d’Etat Major Général des Armées (CEMGA) jusqu’à la fin du mois d’octobre 2018, date à laquelle il fît son entrée au gouvernement, aux commandes du ministère de la Défense nationale.

Adoubé par Mohamed ould Abdel Aziz, Ghazouani se retrouve «dans une posture idéale, en pôle position, avec toutes les cartes en main, pour remporter la prochaine élection présidentielle» estiment de nombreux analystes.

Mohamed Cheikh Ahmed dit "Ghazouani", est un officier général à la retraite, issu d’une famille maraboutique de la région de Kiffa (à l'est du pays).

Présenté comme «un ami complice» de l’actuel président de la République depuis plusieurs dizaines d’années, et jouissant de l’image d’un acteur «consensuel» il serait toutefois réducteur de lui attribuer l’étiquette «d’homme de paille».

Ainsi, une fois aux commandes, il devrait assumer pleinement la charge de président de la République.

Après la présidentielle de 2019, la Mauritanie restera dans la trajectoire d’une longue tradition inaugurée le 10 juillet 1978: un pouvoir exercé par un régime militaire d’exception, ou bien par un officier de haut rang, recyclé dans la politique.


Le 30/01/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya