Fermer

Mauritanie: morts et dégâts matériels après des intempéries

Mise à jour le 21/09/2018 à 10h52 Publié le 21/09/2018 à 09h16 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Société
inondations
© Copyright : DR

#Mauritanie : Des pluies torrentielles se sont abattues sur plusieurs localités de la Mauritanie, entraînant des pertes en vies humaines et de nombreux dégâts matériels, selon des récits rapportés ces dernières heures par la presse locale.

Après la ville de Bassiknou (1.400 kilomètres au Sud-Est de Nouakchott, frontalière du Mali) et ses environs, théâtres de la destruction de 800 habitations la semaine dernière, c’est au tour du Nord désertique de faire les frais d'averses de pluies dévastatrices.

Cité par les médias locaux, le wali (gouverneur) du Tiris Zemmour (extrême Nord), Isselmou ould Sidi, annonce que «les fortes pluies qui se sont abattues sur la région ont entraîné la mort de 6 personnes, parmi lesquelles 2 femmes et 4 enfants, dans la localité de Twajil».


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: inondations et sit-in devant la présidence


La première autorité régionale qui s’est rendue dans le village sinistré précise que «ces personnes dormaient à l’intérieur d’un hutte qui s’est écroulée sous l’effet de la pluie aux environs de 4 heures du matin».

Des secours ont rapidement été organisés par les autorités, avec l’appui de la Société nationale industrielle et minière (SNIM).

Au rang des cités du Nord sinistrées, figure également la ville d’Atar (environ 450 kilomètres au nord de Nouakchott) où «des pluies torrentielles tombées ces dernières heures ont entraîné l’inondation de plusieurs quartiers et l’effondrement de nombreuses habitations», selon le site d’information en ligne «Al Akhbar».
Le 21/09/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi