Fermer

Sénégal-Gambie: les travaux de construction du pont clouent le bac de Farafegny au port

Mise à jour le 11/03/2017 à 12h58 Publié le 11/03/2017 à 11h51 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Ce ferry vieux de plusieurs décennies, a longtemps assuré la traversée du fleuve Gambie. Il sera remplacé par un pont qui sera livré dans 30 mois.

Ce ferry vieux de plusieurs décennies, a longtemps assuré la traversée du fleuve Gambie. Il sera remplacé par un pont qui sera livré dans 30 mois.

© Copyright : DR/

#Sénégal : Pendant une période de 30 mois, le bac de Farafegny sera immobilisé à cause des travaux de construction du pont Sénégambie. La construction du pont rendue possible grâce aux nouveaux dirigeants gambiens va nécessiter des sacrifices de la part des transporteurs et des populations.

Il ne reste plus qu’une semaine pour le démarrage effectif des travaux de construction du pont tant voulu de la Sénégambie. Pendant 30 mois, les voyageurs et les automobilistes candidats à la traversée de la Gambie via le fleuve du même nom, devront contourner et passer par Tambacounda (sud-est du Sénégal) pour joindre Kolda et Ziguinchor.

Longtemps voulu, ce pont de la Sénégambie dont les travaux commenceront en mi-mars 2017, sera fonctionnel d’ici 30 mois. Ce projet structurant, long de 942 mètres,  large de 7 mètres et haut de 16,5 mètres, est l’un des symboles du renouveau des relations sénégalo-gambiennes qui ont longtemps souffert de l’indécision de l’ancien régime gambien.


LIRE AUSSI : Gambie-Sénégal: Adama Barrow en visite de trois jours au Sénégal



Néanmoins, sa construction va nécessiter des sacrifices de la part des populations et des transporteurs qui vont devoir passer par Tambacounda pour aller au sud du Sénégal. C'est ce qu’a précisé Gora Khouma, le secrétaire général de l’Union des transporteurs du Sénégal en marge de la réception d’une délégation gambienne, ce jeudi 8 mars 2019. «Nous réclamions un pont, les travaux ont commencé donc il n’y aura pas de place pour le bac», a-t-il précisé.


LIRE AUSSI : Sénégal-Gambie: enfin le dégel !



Le secrétaire général de l’Union des transporteurs du Sénégal a également rappelé que les populations devront faire des concessions qui, a terme, en vaudront la peine. Ainsi, il a invité tout les transporteurs à s’armer de patience le temps que dureront les travaux de construction du pont. «Nous sommes d'accord que les bacs se retirent pour que les travaux du pont puissent se poursuivre. C’est pourquoi je lance un appel à ceux qui conduisent les véhicules de transports de personnes comme de marchandises à faire le contournement afin de laisser les travaux du pont se poursuivre», a-t-il demandé.

Cet appel devrait sûrement être entendu par les transporteurs sénégalais qui ont toujours revendiqué l’érection d’un pont permettant de joindre les parties sud et nord du Sénégal, réduisant par la même occasion les tracas liés à la traversée de la Gambie par le bac de Farafegny.

Le 11/03/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé