Fermer

Sénégal-Guinée: Alpha Condé rappelle l’ambassadeur de la Guinée à Dakar

Mise à jour le 16/08/2018 à 09h47 Publié le 15/08/2018 à 10h47 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Alpha Condé rappelle son ambassadeur

Alpha Condé affiche sa mine des mauvais jours, face au traitement réservé aux Subsahariens en Algérie

© Copyright : DR

#Sénégal : Sans donner de raison officielle, le chef de l'Etat guinéen a rappelé son ambassadeur à Dakar. Les relations entre les deux pays connaissent un coup de froid à cause de plusieurs dossiers mal gérés.

Le président Alpha Condé a signé un décret portant rappel de l’ambassadeur de la Guinée Conakry à Dakar. La nouvelle a été donnée par les médias d’Etat guinéens, ce lundi 13 août 2018.

«Monsieur Mamadou Beau Keïta, ambassadeur de la République de Guinée auprès de la République du Sénégal, est rappelé», note-t-on dans ledit décret lu par les journalistes de la télévision nationale guinéenne. Pour le moment, rien n’a fuité, ni sur les raisons de ce rappel, ni sur un potentiel remplaçant du chef de la délégation diplomatique guinéenne à Dakar.


>>>LIRE AUSSI: Algérie: le président guinéen et président de l'UA rappelle son ambassadeur à Alger

Le Sénégal et la Guinée entretiennent des relations très poussées, notamment sur le plan économique. De nombreuses familles vivent de part et d'autre de la frontière. Toutefois, les rapports entre les présidents Macky Sall et Alpha Condé sont très tendus, à cause de la gestion de certains dossiers régionaux, notamment la crise Ebola de 2013 ou encore le départ de Yahya Jammeh. Il y a aussi la question de la politique interne guinéenne, puisque certains estiment que le chef de l'opposition guinéenne, Cellou Daleïn Diallo, est soutenu par Macky Sall. 

Concernant Ebola, le gouvernement du Sénégal, craignant la contamination transfrontalière, avait fermé la voie routière avec la Guinée Conakry. A l’époque, cette fermeture des frontières avait été très mal prise par le président Alpha Condé. Pour ce qui est de la Gambie, Macky Sall n'aurait jamais montré beaucoup de reconnaissance vis-à-vis du Président Condé pour son rôle prépondérant dans le départ pacifique de Yahya Jammeh, 

Enfin, à tort ou à raison, certains Guinéens proches du pouvoir reprochent aussi au président Macky Sall d’avoir soutenu l’opposant Cellou Daleïn Diallo lors de la dernière présidentielle guinéenne. Et, plus récemment, à l’occasion de la déclaration de candidature de Cheikh Hadjibou Soumaré à la prochaine présidentielle sénégalaise, une certaine presse avait pointé du doigt le chef de l’Etat guinéen. «Cheikh Hadjibou Soumaré est clairement le candidat d’Alpha Condé», avait déclaré le journaliste sénégalais, Cheikh Yerim Seck, à la Télévision futurs médias (Tfm). Ce qui contribue à attiser la tension entre les deux chefs d'Etat. 


Le 15/08/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé