Fermer

Sénégal. Parrainage: l’opposition aura ses représentants pour la vérification

Mise à jour le 11/12/2018 à 16h57 Publié le 11/12/2018 à 16h56 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
opposition sénégalaise
© Copyright : DR

#Sénégal : Les représentants des candidats seront présents au moment de la vérification des fiches de parrainage par le Conseil constitutionnel. « Le "comité des 7 sages" a rendu sa décision, qui satisfait cette revendication essentielle de l’opposition.

Pour la première fois depuis l’adoption de la loi sur le parrainage des candidats à la présidentielle de 2019, une requête formulée par l’opposition sénégalaise n’a pas été déboutée le Conseil constitutionnel.

«Le comité des 7 sages» vient de promulguer une décision, ayant force de loi, relative à la mise sur place d’un dispositif de vérification du fichier des parrainages, de ses procédés et de son fonctionnement.

Les représentants des partis et les candidats engagés vont ainsi, le moment venu, pouvoir vérifier les fiches de parrainage des différents prétendants à la candidature aux élections présidentielles de février 2019.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: loi sur le parrainage, le Conseil constitutionnel botte en touche
Cette décision du Conseil constitutionnel intervient après la sortie de Pape Oumar Sakho, président de ce conseil, soutenant que les partis politiques n’auront pas accès à ces fiches de parrainage, qui ont d'ailleurs déjà été déposées auprès de cette institution.

On peut d'ailleurs le constater sur le site officiel (conseilconstitutionnel.sn),  l’article 2 de cette décision du "comité des 7 sages" stipule que «dès l’accomplissement des formalités de dépôt des dossiers de candidature au greffe du Conseil constitutionnel, le greffier en chef, sans désemparer, fait procéder, pour les besoin de la vérification des listes, à l’ouverture, à la visualisation et à l’enregistrement du fichier électronique contenant la liste des électeurs ayant parrainé le candidat concerné».


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: Adoption par les députés du projet de loi sur le parrainage des candidats à la présidentielle
Le fichier électronique  et son support seront, après son ouverture et sa visualisation, mis sous enveloppe scellée qui portera à la fois les signatures du greffier en chef et du représentant du candidat. Il sera par la suite gardé jusqu’au moment de sa vérification. Et la date de vérification des parrainages sera communiquée aux candidats concernés.

Dans l’article 5 de cette décision, le Conseil constitutionnel précise que «les séances de vérification des dossiers de parrainage se tiennent au siège du Conseil constitutionnel en présence des membres du Conseil, du greffier en chef, du représentant du candidat avec l’assistance du personnel administratif et technique en service au Conseil».

Des personnalités indépendantes, dont les compétences en matière juridique, électorale ou informatique ne font aucun doute, seront également autorisées à être présentes au moment de ces vérifications. Mais ces dernières ne seront présentes qu’en tant qu'observateurs.

Le 11/12/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé