Fermer

Sénégal. Présidentielle: tous les candidats pour un débat télévisé, sauf Macky Sall

Mise à jour le 17/02/2019 à 12h24 Publié le 17/02/2019 à 12h03 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Sénégal: Idrissa Seck invite Macky Sall à participer au débat télévisé entre candidats
© Copyright : DR

#Sénégal : Le débat entre les cinq candidats à la présidentielle, tant demandé par les internautes sénégalais, risque de ne pas se tenir. Idrissa Seck, candidat d'Idy 2019, exige en effet la présence du président Macky Sall pour y participer.

Le rêve des internautes sénégalais de voir les cinq candidats à la présidentielle du 24 février prochain s’affronter dans un débat télévisé vient de s’envoler.

En effet, Idrissa Seck, candidat de la coalition Idy 2019, ne veut pas y prendre part. Le leader du parti Rewmi vient de se désister, après avoir donné son accord de principe.

Il évoque les raisons qui l’ont poussé à prendre une telle décision: «j'avais donné mon accord pour débattre avec le candidat sortant, de son bilan, des scandales de la mal-gouvernance, de la manipulation de la justice, avec des preuves à l'appui. Mais cela n’aurait aucun intérêt s’il [Macky Sall, Ndlr] n’est pas là. Je n'ai rien à discuter avec les autres candidats de l'opposition», a ainsi déclaré Idrissa Seck, en marge d'un meeting de la coalition Idy 2019, qui s'est tenu jeudi dernier à Kidira, une localité frontalière du Mali, située à l'est du Sénégal. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Présidentielle: la société civile joue aux sapeurs-pompiers chez l'ancien président Wade

Le 9 janvier dernier un journaliste et activiste, Pape Ismaïla Dieng, avait lancé un hashtag sur les réseaux sociaux: #Sunu Débat (Notre débat). 

Il s'agissait, pour ce journaliste, d’inviter publiquement chaque candidat à venir exposer son programme et à répondre aux critiques de ses quatre concurrents.

L'initiateur de ce hashtag avait pris la précaution d'identifier les concernés, qui avaient ainsi été personnellement interpellés.

En quelques heures seulement, son invitation avait fait le tour de la toile.

De son côté, très actif sur les réseaux sociaux, le candidat du Pastef, Ousmane Sonko, avait immédiatement réagi en donnant son accord.

L'idée vient d'ailleurs originellement de ce jeune candidat, puisque depuis un an, Ousmane Sonko réclame un débat avec Macky Sall sur des sujets cruciaux comme la gestion de la nouvelle manne pétrolière, ainsi que les détournements supposés de fonds qui ont eu lieu sous la manda de l'actuel président de l'Etat du Sénégal. 


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Présidentielle: le ministère de l'intérieur assure enfin la sécurité des candidats

Les trois autres adversaires de Macky Sall, Idrssa Seck de la coalition Idy 2019, El Hadj Issa Sall du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) et Madické Niang de la coalition Madické 2019 étaient eux aussi partants pour ce débat.

Toutefois le président sortant, candidat à sa propre succession a décliné cette invitation. Macky Sall a laissé le soin à son chargé de communication à la présidence de la République, El Hadj Kassé, de refuser le débat auquel l'avaient convié les internautes sénégalais.

Le 17/02/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé