Fermer

Sénégal-Gambie: le président Adama Barrow rêve d’une Sénégambie

Mise à jour le 25/04/2019 à 10h55 Publié le 25/04/2019 à 10h48 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Politique
Sénégambie
© Copyright : DR

#Sénégal : Le dernier acte vers le rétablissement définitif des relations entre le Sénégal et la Gambie sera bientôt posé. Le président gambien Adama Barrow travaille en coulissent avec son homologue sénégalais, Macky Sall, pour le retour de la confédération de la Sénégambie.

Dakar et Banjul filent maintenant le parfait amour. En effet, 2 ans après la chute et le départ en exil de l’ex dictateur gambien, Yahya Jammeh, les relations diplomatiques entre le Sénégal et la Gambie, son voisin immédiat, sont au beau fixe.

Les chefs d’Etat des deux pays sont même entrain de voir comment «faire renaitre» la défunte confédération de la Sénégambie qui a été dissoute le 30 septembre 1989.

«Macky Sall et moi allons faire renaitre la Sénégambie. Je suis très honoré de votre visite. Je suis ici, chez moi (Makamang Kunda), en week-end, dans le cadre politique. Vous voir ici est le symbole même des relations que j’entretiens avec mon grand-frère, le président Macky Sall», a déclaré Adama Barrow.


LIRE AUSSI: Sénégal-Gambie: Macky Sall et Adama Barrow entament une nouvelle ère diplomatique


Le président gambien s’exprimait à l’occasion du 10ème gala de l’Association de la presse sportive gambienne, dont son épouse, Fatoumata Bâ Barrow, est la marraine. La cérémonie s’est tenue en présence de Matar Ba, ministre sénégalais des Sports qui a été reçu par le chef de l’Etat gambien, en présence de Musa Cissé, président de la SJAG, d’Abdoulaye Thiam Président de l’Association nationale de la presse sénégalaise (Anps) et de Harouna Dème, vice-président. 

Abondant dans le même sens que le président Barrow, Matar Ba dira que, «la Sénégambie se matérialise par le sport». Selon lui, «le Sénégal et la Gambie sont deux peuples frères unis par des liens de sang. Et cela se traduit par cette complicité et ce partenariat qui existent entre les deux associations de journalistes sportifs de deux pays frères».


LIRE AUSSI: Gambie. Inauguration du pont Senegambia Bridge mettant fin au calvaire des Casamançais


Pour rappel, la Confédération de la Sénégambie avait uni le Sénégal et la Gambie de 1982 à 1989. Elle avait pour but de renforcer la coopération entre les deux pays notamment dans la diplomatie et la communication interne. Cette coopération allait permettre au Sénégal de désenclaver la région naturelle de la Casamance. Cette région qui se trouve au sud du Sénégal était isolé du reste du pays à cause de la Gambie qui traverse une bonne partie du pays.

L’idée d’une union entre les deux pays qui ont le même peuple avait commencé à germer dès leur accession à la souveraineté internationale. Elle va prendre forme le 30 juillet 1981 lorsque Dawda Jawara, alors président de la Gambie, est secouru par les forces armées sénégalaises qui ont fait échouer un coup d'état militaire et ramené la stabilité après quelques jours d’intervention.

Annoncée par Dawda Diawara le 14 novembre 1981 à Banjul, la Sénégambie sera parafée le 17 décembre 1981 par l’ancien président, Abdou Diouf et son homologue gambien.

Mais ce pacte de la Sénégambie qui est entré en vigueur le 14 novembre 1981 va connaitre des difficultés et sera gelé en août 1981 sur demande d’Abdou Diouf. Il sera dissout le 30 septembre 1989.


Le 25/04/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé