Fermer

Sénégal: les émigrés rapatriés des Etats-Unis menacent de s’immoler par le feu

Mise à jour le 27/07/2018 à 12h04 Publié le 27/07/2018 à 11h49 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Sénégalais rapatriés

Sénégalais rapatriés

© Copyright : dr

#Sénégal : Les 139 émigrés sénégalais rapatriés des Etats-Unis ont lancé un ultimatum aux autorités. Ils promettent de s’immoler devant les grilles du Palais de la République si le gouvernement ne règle pas leur situation d’ici la fête de la Tabaski.

Le Collectif des jeunes rapatriés et déportés des Etats-Unis ne veut plus entendre de promesses. Ils attendent du gouvernement sénégalais, qu’il honore ses engagements. Ces 139 anciens expatriés semblent déterminés à mettre à exécution leur menace de s’immoler par le feu devant le palais présidentiel avant la fête de la Tabaski. Ils comptent ainsi attirer l’attention du président Macky Sall qui, selon eux, devrait les recevoir en audience.


>>>LIRE AUSSI: Guinée: 33 premiers Guinéens à rapatrier des Etats-Unis pour satisfaire Trump

Face à la presse ce mercredi, ces rapatriés ont fait savoir que toutes les promesses que leur avait faites Sory Kaba, directeur général des Sénégalais de l’extérieur, n’ont jamais été tenues. Comme convenu avec ce dernier, ils réclament des financements pour la réalisation de leurs projets.

«Nous sommes très fatigués et nous n’en pouvons plus. Nous en avons marre. C’est pourquoi, nous sommes décidés à passer à la vitesse supérieure», a lancé Ousseynou Sadio, porte-parole des Sénégalais rapatriés des Etats-Unis.
Malgré leur rapatriement, il y a plus d’un an, du pays de l’Oncle Sam, ces anciens expatriés sont toujours candidats à l’immigration, car, disent-t-ils, «il n’y a rien au Sénégal».
Le 27/07/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé