Fermer

Tunisie: que cache la forte hausse des recettes touristiques

Mise à jour le 08/04/2018 à 11h06 Publié le 08/04/2018 à 10h43 Par Moussa Diop

#Economie
Tunisie tourisme
© Copyright : DR

#Tunisie : Les recettes touristiques tunisiennes ont progressé de 23% au titre du premier semestre 2018 par rapport à la même période de l’année dernière pour s'établir à 457 millions de dinars. Toutefois, cette performance est à relativiser. Voici pourquoi.

Les recettes touristiques de la Tunisie, au titre du premier trimestre 2018, se sont établies à 457 millions de dinars, contre 371 millions de dinars à fin mars 2017, affichant ainsi une hausse de 23%.

Toutefois, celle-ci est biaisée par la forte dépréciation du dinar tunisien vis-à-vis de l’euro.  En effet, s’il fallait, à fin mars 2017, 2,43493 dinars tunisiens pour un euro, actuellement, il en faut 2,95493 dinars, soit une dépréciation de 21,35%. En clair, le montant des recettes touristiques est artificiellement gonflé par la dépréciation du dinar tunisien.


LIRE AUSSI: Tunisie: dévaluation déguisée du dinar, la «main invisible» du FMI


Ainsi, converties en euros, la progression des recettes, en tenant compte du taux de change du dinar par rapport à l’euro à fin mars 2017 et 2018, passe de 152,36 millions à 154,66 millions d‘euros, soit une progression insignifiante de 1,51%.

Rappelons que durant toute l’année 2017, les recettes du secteur touristique se sont établies à 1,16 milliard de dollars pour un flux de 7 millions de touristes.

Reste que cette baisse du dinar par rapport aux devises (euro, dollar, etc.) a pour effet positif de rendre la destination Tunisie attractive.


LIRE AUSSI: Tunisie: le tourisme retrouve son niveau d’avant le «Printemps arabe»


A ce titre, il faut souligner que durant le premier semestre 2018, comparativement à la même période de l’année dernière, le nombre de touristes européens ayant visité le pays a augmenté de 52,2%, contre 18,3% pour les touristes en provenance des pays du Maghreb.

Rappelons que pour 2018, la Tunisie table sur l’arrivée de 8 millions de touristes, dans la perspective du retour de la sécurité et de la stabilité dans le pays.
Le 08/04/2018 Par Moussa Diop

à lire aussi