Fermer

Tunisie: tourisme, des indicateurs en forte progression

Publié le 16/06/2018 à 19h23 Par Karim Zeidane

#Economie
Tunisie tourisme
© Copyright : DR

#Tunisie : Pour les 5 premiers mois de l’année, la Tunisie a réalisé des performances meilleures que celles de 2010. Celles-ci sont en ligne avec l’objectif de 8 millions de touristes au titre de 2018.

2018 sera l’année de la vraie reprise du secteur touristique tunisien. Le ministre tunisien du Tourisme l’a confirmé via les chiffres. Ainsi, à la fin du mois de mai 2018, le pays a enregistré une hausse des arrivées de l’ordre de 21%, par rapport à la même période de l’exercice précédent, à 2,5 millions de touristes. Cette performance est d’ailleurs meilleure que celle réalisée en 2010 (+5%) considérée comme l’année de référence.

Par nationalité, cette progression est surtout le fait des Français (+45%), des Allemands (+42,4%) et des Algériens (+17%). Les très bons, parmi marchés émetteurs européens, ont été dopés par le retour des Tour opérateurs comme le britannique Thomas Cook et l’allemand TUI.


LIRE AUSSI: Tunisie: le tourisme retrouve son niveau d’avant le «Printemps arabe»


De même, le pays compte aussi sur le tourisme de proximité avec l’arrivée des Algériens qui constituent la première clientèle du secteur touristique tunisien.

Parallèlement, les arrivées en provenance des nouveaux marchés émetteurs que sont la Russie et la Chine ont explosé avec des hausses de respectivement 56,9% et 46,4%.

A noter aussi que pour la saison estivale, les hôtels des destinations phares du pays –Djerba, Hammamet, Sousse, Mahdia, etc.- affichent presque complet. Les professionnels s’attendent ainsi à une très bonne saison estivale.


LIRE AUSSI: Afrique-Tourisme: le nombre de touristes chinois en hausse de 50% annuellement


Du côté des recettes, celles-ci ont augmenté de 32% pour s’établir à 876,2 millions de dinars tunisiens. Un montant boosté par la dépréciation du dinar par rapport aux devises étrangères.

A noter qu’en 2017, les recettes touristiques se sont établies à 2,69 milliards de dinars, soit 881 millions d’euros.

Ces chiffres confirment la reprise du secteur touristique tunisien et un retour à une situation d’avant-révolution.

La dépréciation du dinar tunisien rendant la destination beaucoup plus attractive a contribué à la hausse des arrivées de touristes. En plus, il y a les effets de la politique de communication et les campagnes lancées dans les pays émetteurs de touristes, l’élimination de visas pour certains pays émetteurs (La Chine) et, bien sûr, le retour de la sécurité et de la sérénité en Tunisie après les attentats sanglants de 2015 qui avaient ciblé particulièrement les touristes étrangers.

Grâce à ces résultats, la Tunisie est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif de la barre des 8 millions de touristes au titre de l’exercice 2018 dont 3 millions de touristes algériens.


Le 16/06/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi