Fermer

Tunisie: déjà une année touristique record

Mise à jour le 06/12/2018 à 15h02 Publié le 06/12/2018 à 15h01 Par Moussa Diop

#Economie
Tunisie tourisme
© Copyright : DR

#Tunisie : A un mois de la fin de l’année, les arrivées de touristes en Tunisie sont à un niveau encore jamais atteint. Les recettes touristiques ont aussi explosé en progressant de 40,5% par rapport à la même période de l’année dernière. Les séquelles du "Printemps arabe" et du terrorisme sont effacées.

Le secteur touristique tunisien vient de confirmer sa nouvelle dynamique. En effet, à fin novembre 2018, et comparativement à la même période de l’année dernière, les arrivées de touristes en Tunisie ont progressé de 17,2% pour atteindre 7,5 millions de touristes, un niveau jamais atteint auparavant par le pays, selon les données avancée par le ministre du Tourisme et de l’artisanat, René Trabelsi, lors d’une séance plénière consacrée au projet de budget de son ministère.

En effet, le précédent record d’arrivées de touristes a été enregistré en 2008 (année complète) avec 7,048 millions de visiteurs.

Cette performance enregistrée au niveau des arrivées est le fait aussi bien des marchés européens que maghrébins.

Et tous les grands marchés ont affiché des performances exceptionnelles. Ainsi, le nombre de touristes russes, allemands, français et belges a augmenté de respectivement 16%, 35%, 38% et 99,5%. Les arrivées de touristes russes ont franchi la barre des 600 000 touristes.


LIRE AUSSI: Tunisie: le tourisme retrouve son niveau d’avant le «Printemps arabe»


Mieux, les arrivées de touristes britanniques ont progressé de 345%. Lourdement touchés lors de l’attentat de l’hôtel Imperial Marhaba de Sousse en 2015, les professionnels du secteur touristique anglais avaient suspendu la destination Tunisie.

Toutefois, grâce à l’amélioration de la situation sécuritaire dans le pays et aux mesures prises par le gouvernement tunisien pour assurer la sécurité des touristes, les Tours opérateurs britanniques sont de retour, ce qui explique cette forte progression qui peut surtout être interprétée comme un rattrapage.

Outre les européens, les maghrébins sont aussi nombreux à visiter la Tunisie. D’ailleurs, par nationalité, ce sont les Algériens qui sont de loin les premiers visiteurs de la Tunisie, devant les Français. Ils sont ainsi 2,3 millions d’Algériens à avoir visité le pays au terme des 11 premiers mois de l’année.


LIRE AUSSI: Tourisme: Top 5 des pays africains les plus compétitifs


Partant, l’objectif de 8 millions de touristes que se sont fixés les autorités tunisiennes au titre de l’année 2018 sera certainement atteint avec les festivités de fin d’année.

Parallèlement, les recettes touristiques aussi sont en forte progression. Celles-ci ont bondi de 40,5% à 3,7 milliards de dinars tunisiens, soit 1,11 milliard d’euros.

Avec cette performance, la crise profonde qu’a traversé le secteur touristique tunisien de 2010 à 2016, à cause du «Printemps arabe» et des attentats du Musée du Bardot (21 touristes tués) et de l’hôtel Imperial Marhaba de Sousse (38 touristes tués), est presque définitivement tournée.

Outre l’amélioration de la situation sécuritaire et politique, la hausse des arrivées est stimulée par le cours de change du dinar tunisien qui s’est fortement déprécié au cours de ces dernières années (-11,40% au titre de 2018), la politique de tourisme de masse et les politiques de promotion de la destination auprès des nouveaux pays émetteurs (Russie, Chine, etc.).

A cela s’ajoute, bien évidemment, une conjoncture mondiale globalement plus favorable.
Le 06/12/2018 Par Moussa Diop

à lire aussi