Fermer

Tunisie: à cause du coronavirus, la croissance prévisionnelle du PIB revue à 1% seulement

Mise à jour le 10/03/2020 à 12h16 Publié le 09/03/2020 à 12h39 Par Karim Zeidane

#Economie
Entreprises tunisiennes
© Copyright : DR

#Tunisie : Le gouvernement tunisien doit revoir à la baisse ses prévisions de croissance pour l'année 2020. Désormais, le pays ne compte plus que sur une croissance de 1%, à cause des effets négatifs du coronavirus, à cause duquel des secteurs stratégiques de l’économie tunisienne sont durement impacts.

L’économie tunisienne, dont la croissance peine à décoller depuis la révolution du Jasmin en 2011, va être lourdement affectée par les effets négatifs de l’épidémie de coronavirus covid-19. Le Premier ministre, Elyes Fakhfakh, le confirme dans un entretien qu'il a accordé au quotidien tunisien Le Maghreb, dans sa livraison d'hier, dimanche 8 mars.

Il a expliqué que «les évaluations préliminaires indiquent que le coronavirus pourrait faire perdre à la Tunisie un demi-point de croissance».

Le taux de croissance tunisien en 2020 devrait donc se situer à seulement 1%, et peut-être même encore moins. Les institutions financières internationales, dont la Banque Mondiale et Banque africaine de développement (BAD) avaient, de leur côté, tablé sur des taux de croissance s'établissant respectivement à 2,2% et 2,1% pour cet exercice 2020.


LIRE AUSSI: Le Coronavirus en passe de gripper les économies africaines


Cette baisse de la croissance trouve avant tout son origine dans les effets négatifs du coronavirus covid-19 sur l'activité économique du pays.  

Cette épidémie impacte négativement le tourisme, secteur stratégique en Tunisie, qui pèse pour plus de 7% du PIB tunisien.

Le pays avait accueilli 9,3 millions de touristes en 2019, un niveau encore jamais atteint auparavant.

Aujourd’hui, le nombre de touristes arrivant en Tunisie a fortement chuté, à cause de cette épidémie, qui touche les principaux pays émetteurs de touristes en Tunisie, dont la France et l’Italie.


LIRE AUSSI: Coronavirus. Transport aérien: l'IATA estime les pertes des compagnies africaines à 400 millions de dollars en 2020


Cette situation va durement impacter la croissance économique tunisienne, ainsi que les échanges commerciaux entre la Tunisie et le reste du monde.

Depuis quelques semaines, les équipages de nombreux navires de commerce refusent d’accoster dans les ports des pays les plus touchés par l’épidémie, ce qui réduit les échanges commerciaux internationaux et pousse certains pays à puiser dans leurs stocks.

L'impact sur les exportations tunisiennes se fera donc ressentir, surtout si l’épidémie n’est pas rapidement circonscrite.

Les conséquences de l'épidémie de coronavirus pourraient donc remettre en cause les objectifs prioritaires qu'avaient annoncé le Premier ministre tunisien, lors de son discours à l'occasion de son investiture, le 27 février 2020, soit la mobilisation des ressources financières nécessaires à l’Etat pour l'année en cours, la préservation de la valeur du dinar tunisien et la réduction du taux d’inflation.

Rappelons que la Tunisie a, jusqu’à présent, 2 cas de coronavirus covid-19 diagnostiqués sur son territoire. 2.026 personnes au total ont été placées à l'isolement par mesure de précaution. 
Le 09/03/2020 Par Karim Zeidane