Fermer

Tunisie: aucun nouveau cas d’infection et aucun décès en 48 heures

Mise à jour le 13/05/2020 à 16h36 Publié le 12/05/2020 à 13h21 Par Karim Zeidane

#Société
Institut Pasteur de Tunis
© Copyright : DR

#Tunisie : L’espoir de venir à bout du Covid-19 augmente en Tunisie. Aucun nouveau cas d'infection ni décès durant les dernières 48 heures. Voilà qui est fort encourageant après bientôt une semaine de déconfinement ciblé et progressif. Les cours ont même repris dans certaines facultés.

La crainte d’une reprise des contaminations, suite au déconfinement ciblé et progressif entamé le 4 mai, commence peu à peu à se dissiper en Tunisie. Le cas algérien, où la levée de certaines restrictions avait coïncidé avec une augmentation rapide de la contagion, était dans tous les esprits. Et les prises d’assauts de certains commerces et transports publics, au premier jour du déconfinement partiel tunisien, n’avaient que renforcé les appréhensions.

Toutefois, une semaine après l’enclenchement d'un processus de déconfinement ciblé et progressif, les chiffres relatifs aux nouvelles contaminations sont encourageants. En effet, depuis el 4 mai, le nombre de contaminations a oscillé entre 0 et 5 par jour.


LIRE AUSSI: Covid-19: l’OMS avait raison, la Tunisie proche de la maîtrise de la propagation sur son sol


Mieux, la Tunisie n’a enregistré aucun nouveau cas de Covid-19 dimanche 10 et lundi 11 mai. Elle n’avait détecté que 2 cas le samedi 9 mai, et en 9 jours, le pays n’a confirmé que 19 infections, soit une moyenne quotidienne de 2,11.

Tunisie Covid-19


Elle est donc loin des chiffres de l’Algérie et du Maroc, qui dépassent chaque jour plus de 150 cas chacun. Ce, pour des populations à peu près trois supérieures à celle de la Tunisie, il est vrai. Il faut aussi rappeler que le pays du jasmin avait été le premier des trois Etats à être touché par le Covid-19.

Toujours est-il que les résultats sont plus qu’encourageants et confirment que le pays est sur une bonne voie, grâce aux nombreuses mesures prises très tôt pour faire face à la pandémie.

Avec ces améliorations, certaines facultés ont repris les cours le lundi 11 mai. Il s’agit des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait accordé aux établissements d’enseignement supérieur la responsabilité de fixer leur calendrier de reprise des cours.


LIRE AUSSI: Tunisie: un déconfinement ciblé progressif à partir du lundi 4 mai, mode d’emploi


Toutefois, la prudence reste de mise. Certains comportements inquiètent, notamment l’absence de distanciation physique dans les transports et certains commerces. De plus, pour avoir une idée précise des effets du déconfinement sur la contagion, il faudra un peu de recul.

En conséquence, «malgré zéro nouveau cas, pour le 2e jour consécutif, la vigilance doit être maintenue et les consignes doivent encore être respectées», a écrit le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, sur son compte Facebook.

Les autorités redoutent qu’une seconde vague de contamination survienne en cas de relâchement des protections sanitaires: port obligatoire du masque, distanciation sociale, lavage des mains, utilisation du gel hydroalcoolique dans les commerces et autres activités autorisées à rouvrir, travail en alternance en fonction des numéros pairs ou impairs de la carte d’identité nationale, etc.


LIRE AUSSI: Tunisie. Coronavirus: fin de l'année scolaire sauf pour le baccalauréat


Mais si les résultats encourageants sont maintenus, voire améliorés, le pays pourra entamer à partir du 25 mai sa seconde phase de déconfinement. En attendant, les cafés, les restaurants et les mosquées restent fermés aux citoyens.

A la date du mardi 12 mai, le pays compte 1.032 cas de Covid-19 confirmés, dont 727 guérisons et 45 décès.
Le 12/05/2020 Par Karim Zeidane