Fermer

Algérie: tous les trains à l’arrêt à cause des jets de pierres

Mise à jour le 06/07/2021 à 23h58 Publié le 06/07/2021 à 23h57 Par Karim Zeidane

#Société
train SNTS
© Copyright : DR

#Algérie : Les trains de la banlieue d’Alger et les trains régionaux sont à l'arrêt suite à une grève inopinée consécutive à des jets de pierres des citoyens sur les trains. Des actes qui deviennent récurrents et qui occasionnent souvent des blessures chez les cheminots.

Le trafic ferroviaire est perturbé. Les trains de la banlieue d'Alger et les trains régionaux sont tous à l’arrêt à cause d’une grève inopinée consécutive à des jets de pierres sur les trains en provenance d’Oran vers Alger et le train en provenance d’El Affroun vers Alger. Des jets de pierres qui ont occasionné la blessure d’un conducteur de train de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF).

«Cet acte de vandalisme a causé la blessure du conducteur du train en provenance d’El Affroun, qui a été évacué vers l’hôpital et le bris de parebrises et de vitres de deux trains», selon un communiqué de la SNTS.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie: les médecins grévistes descendus manu militari des trains

Face à la gravité de la situation, la direction de la SNTF a annoncé l’arrêt de tous les trains à cause de la grève observée par les membres du personnel «en solidarité avec leur collègue et en protestation contre ces actes inadmissibles qui sont perpétrés souvent aux abords de la voie ferrée».

Ces actes à l’encontre des trains sont devenues récurrents. En début juin dernier, les cheminots algériens avaient paralysé le trafic des trains de la banlieue d’Alger en signe de protestation contre l’agression à coups de jets de pierres, causant des blessures graves à un contrôleur de la SNTS. En mai dernier, un autre contrôleur a fait l’objet d’une attaque qui lui a causé des fractures à la jambe.
Le 06/07/2021 Par Karim Zeidane