Fermer

Vidéo. L'artisanat touareg, une richesse de la culture nigérienne et amazigh

Publié le 26/12/2021 à 17h34 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki

#Culture
L'art et l'artisanat Touareg
© Copyright : Le360/ Aboubacar Sarki.

#Autres pays : Les Touaregs nomades sont un peuple du Niger qu’on retrouve également dans plusieurs pays voisins. Ils occupent un territoire immense qui traverse le Sahara du Nord au Sud. C'est un peuple connu pour son artisanat très riche, notamment avec ses articles en argent et cuir.

Les Touaregs sont disséminés dans toutes les régions du Niger notamment la totalité des régions d'Agadez et Tahoua, la partie septentrionale des régions de Dosso et de Maradi, le centre et nord de la région de Zinder et l'ouest de la région de Diffa, l'ouest et le nord de la région de Tillabéri.

Parmi les aspects distinctifs de la culture touareg, on peut citer les vêtements, la nourriture, la langue, la poésie, la religion, les arts, l'astronomie, l'architecture nomade, les armes traditionnelles, la musique, les films, les jeux et les activités économiques. Leur héritage berbère est confirmé par l'usage de l'alphabet (tifinagh) et la même base linguistique : le tamasheq.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Niger: les artisans face à la rareté des touristes

A Niamey, on peut très facilement s’immerger dans cette culture touareg à travers les objets d’art très en vue dans plusieurs sites, tels que le village artisanal, le musée national et même au château 1 où plusieurs boutiques d’objets d’arts touareg sont disponibles. Parmi ces objets, on distingue l’ensemble des pendentifs touareg qu’on appelle «croix» et qui ont en commun leur technique de fabrication et un aspect formel assez proche. La plus célèbre étant la croix d’Agadez. Il existe en réalité au Niger 21 croix représentative des 21 villes touareg.

«Depuis longtemps ces croix étaient portées comme pendentif avant qu’elles ne soient mises dans les tableaux. Dans ce tableau, il y a 21 croix du Niger. Elles représentent toutes les régions touaregs. Mais la première croix est celle d’Agadez. Avant, si ont devait faire une assemblée touareg, chaque femme portait la croix de sa région et c’est ce qui permettait d’identifier sa provenance. Vous avez aussi des colliers fait en cuir et en argent, des talismans et des porte-monnaie qui peuvent également contenir des documents», explique Zakaria Nango, artisan touareg

Parmi les produits de l’art touareg, on distingue les sabres, les pendentifs, les amulettes, les cravaches, les bagues, les talismans, les colliers, les sacoches, les collections de croix, les tenues et des sacs en cuir... Tous sont confectionnés par les Touaregs qu’ils soient homme ou femme. Et depuis des lustres, la plupart de ces produits de l’art touareg sont disponibles sur plusieurs espaces de vente sur l’ensemble du territoire national et même sur les sites de vente en ligne des plus grandes enseignes africaines et françaises.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Côte d'Ivoire: pour la quatrième édition du Marché de l'Artisanat, plus de 100.000 visiteurs attendus

«Ce sac en cuir est utilisé chez les Touaregs pour protéger les théières au cours des voyages. Il est fabriqué par les femmes artisanes touareg. Vous avez aussi cette épée qui est un véritable symbole de la culture touareg. Les hommes et surtout les adultes en portent sur de grands boubous à l’occasion des fêtes ou des cérémonies de mariage. La lame est en acier. Ceci est une tenue touareg portée par les femmes, généralement à l’occasion des cérémonies. Elle est la tenue touareg par excellence», décrit Bachirou Elhaj Abdou, preuve à l’appui dans sa boutique à Niamey.

Les produits de l’art touareg sont très demandés tant au plan national qu’international. Il contribue à valoriser le patrimoine culturel et artistique du Niger dans sa diversité et son originalité. Il est surtout le reflet d’une culture très riche, qui a su se perpétuer au fil des générations et qui su garder son authenticité et ses valeurs nécessaires à la construction d'une nation, celle du Niger.

 

Le 26/12/2021 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki

à lire aussi