Fermer

L'Egypte se dote de la pus grande base militaire d’Afrique et du Moyen-Orient

Publié le 25/07/2017 à 18h46 Par Karim Zeidane

#Politique
base militaire
© Copyright : DR

#Autres pays : La base militaire baptisée Mohammed Naguib, du nom du premier président égyptien, a été conçue pour abriter 20.000 soldats. Elle compte plusieurs installations et est considérée comme stratégique à plusieurs égards.

L’implantation par des puissances mondiales -Etats-Unis, France et Chine- de bases militaires en Djibouti semble avoir incité l’Egypte à se doter elle aussi d’une grande base militaire.

Implantée à l’est d’Alexandrie, la deuxième ville du pays, cette base militaire va contribuer au renforcement de la protection du territoire égyptien.

Elle est implantée dans une zone stratégique qui abritera la première centrale nucléaire d’Egypte dont la construction est programmée avec le soutien de la Russie. La région compte aussi de nombreux gisements pétroliers et un port.

La nouvelle base militaire, avec plus de 1.100 baraquements et édifices militaires, est la plus grande d’Afrique et du Moyen-Orient. Elle a été bâtie à l’emplacement d’une ancienne cité militaire. Baptisée Mohamed Naguib, elle a été conçue pour accueillir 20.000 soldats. Elle compte plusieurs installations dont des casernes et des polygones. La base compte déjà des centaines de chars de combat, des hélicoptères, des vedettes et de systèmes de défense antiaérienne.


LIRE AUSSI : Ouverture en perspective d'une base militaire américaine au Sénégal


Le ministre égyptien de la Défense a aussi annoncé l’inauguration d’une autre base militaire. Celle-ci sera implantée près de la ville de Sidi Berrani, à environ 95 km à l’est de la frontière libyenne. Outre la vocation d’assurer la sécurité à la frontière égypto-libyenne, celle-ci devrait constituer un rempart contre la pénétration sur le sol égyptien de terroristes, migrants clandestins, de drogues et d’armes.

L’Egypte dispose d’une armée de 1,3 million d’hommes dont 450.000 en service actif. Le pays est très présent sur le marché de l’armement avec des dépenses évaluées à 20 milliards de dollars depuis 2014, dont les achats d'avions Rafale et de bateaux Mistral auprès de la France.
Le 25/07/2017 Par Karim Zeidane