Palestine: l'Afrique du Sud rappelle son ambassadeur en Israël

DR
Le 15/05/2018 à 08h50, mis à jour le 15/05/2018 à 08h53

Les soldats israéliens ont tué 58 palestiniens et blessé 2.400 autres lors de la seule journée du lundi 14 mai. Choqué par ce massacre, le gouvernement sud-africain a rappelé son ambassadeur en Israël.

L'Afrique du Sud a décidé aujourd'hui de rappeler son ambassadeur en Israël après la mort de 52 personnes tuées à Gaza lors de manifestations contre le transfert de l'ambassade américaine à Jerusalem, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"En raison du caractère grave et aveugle de la dernière attaque israélienne, le gouvernement sud-africain a décidé de rappeler l'ambassadeur Sisa Ngombane avec effet immédiat", a-t-il ajouté.

Lors de la seule journée du lundi 14 mai, les soldats israéliens ont tué 58 Palestiniens et en ont blessé 2.400 autres, dont 1.350 par balle, à la frontière de la bande de Gaza suite aux heurts et manifestations contre l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem.

Il s’agit de la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de l’été 2014 dans la bande de Gaza.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 15/05/2018 à 08h50, mis à jour le 15/05/2018 à 08h53