Fermer

Zambie: l'opposition appelle le président sortant Edgar Lungu à concéder la défaite

Mise à jour le 15/08/2021 à 12h00 Publié le 15/08/2021 à 11h58 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Edgar Lungu

Edgar Lungu, président de la Zambie.

© Copyright : DR

#Autres pays : L'opposition zambienne a appelé dimanche le président sortant Edgar Lungu à concéder la défaite, alors que les premiers résultats de l'élection présidentielle donnent une nette avance à son opposant de toujours, Hakainde Hichilema.

"Nous vous demandons (...) d'agir en homme d'Etat, en concédant rapidement à votre frère Hakainde Hichilema, pour que le processus de passation de pouvoir et de réconciliation de ce pays puisse commencer", a déclaré Charles Melupi, représentant d'une alliance de dix partis d'opposition avec l'UPND, parti d'Hichilema.

Samedi soir, la commission électorale avait annoncé les résultats de 62 circonscriptions (sur un total de 156, soit environ 40%), donnant 1.024.212 voix à Hichilema contre 526.523 pour Lungu.

Les équipes de Lungu, 64 ans, et de son rival de toujours, l'homme d'affaires autodidacte de 59 ans surnommé "HH", avaient chacune donné dans la journée leur champion gagnant, avançant leurs propres calculs.

D'autres résultats étaient attendus en début d'après-midi.

>>> LIRE AUSSI: Présidentielle en Zambie: résultats partiels, l'opposant Hichilema en tête

Samedi soir, la présidence a annoncé que le parti au pouvoir, le Front patriotique (PF), réfléchissait à des recours possibles dans trois provinces traditionnellement acquises à l'opposition, estimant que le vote y avait été "caractérisé par des violences", rendant "l'exercice nul".

Melupi a estimé ces accusations "non fondées", affirmant que s'il y avait eu des tensions dans quelques bureaux de vote, c'était plutôt parce que "des citoyens ordinaires avaient réagi contre vos responsables du PF qui tentaient de faire des choses illégales".

Lors de ce point-presse, il a appelé la commission électorale à accélérer l'annonce des résultats du dépouillement, qui peut encore se prolonger jusque lundi matin.

Evoquant le caractère fragmentaire de ces annonces de résultats, il a rappelé que "par le passé, cela a donné l'occasion à ceux qui veulent manipuler les résultats de le faire, comme en 2016" lors du précédent scrutin, que Hichilema avait perdu à un peu plus de 100.000 voix d'écart avec Lungu.

>>> LIRE AUSSI: Présidentielle en Zambie: internet rétabli, poursuite du dépouillement

"Préparez vous à fêter votre victoire!", a-t-il lancé. "Et à fêter l'investiture de Hakainde Hichilema".

"HH", que la rue appelle aussi "Bally", terme affectueux pour désigner un aîné, a twitté en fin de matinée pour appeler au calme.

"La victoire est en vue et j'aimerais demander le calme à nos membres et à nos partisans", a-t-il dit. "Nous avons voté pour le changement, pour une Zambie meilleure, libérée de la violence et de la discrimination. Soyons le changement pour lequel nous avons voté".
Le 15/08/2021 Par Le360 Afrique - Afp