Fermer

Burkina Faso. Déclaration: les militaires dissolvent l'Assemblée nationale et démettent le président Kaboré

Mise à jour le 24/01/2022 à 19h00 Publié le 24/01/2022 à 18h44 Par notre correspondant à Ouagadougou- Jean-Paul W. Ouédraogo

#Politique
Burkina Faso. Déclaration: les militaires dissolvent l'Assemblée nationale et démettent le président Kaboré
© Copyright : DR

#Autres pays : «Le MPCR porte à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale que: la Constitution est suspendue, le gouvernement est dissout, l'Assemblée nationale est dissoute, les frontières aériennes et terrestres sont fermées à compter du 24 janvier 2022».


La déclaration tant attendue vient d'être lue à la télévision nationale burkinabè. Comme il fallait s'y attendre, les institutions de la République ont été dissoutes et les militaires mettent également fin au pouvoir du président Roch Marc Christian Kaboré. De même, un couvre-feu a été instauré et les frontières ont été fermées. 

La déclaration confirme ce que plusieurs sources disaient concernant le numéro un de ce mouvement militaire qui a renversé le président Kaboré. Il s'agit du Lieutenant colonel Paul Henry Sandaogo Damiba, qui a d'ailleurs signé les deux communiqués lus à la télévision. 


Le 24/01/2022 Par notre correspondant à Ouagadougou- Jean-Paul W. Ouédraogo