Afrique du Sud: abandon des poursuites pour agression sexuelle contre le ministre des Finances

DR
Le 24/09/2022 à 10h21

Les poursuites pour agression sexuelle concernant le ministre sud-africain des Finances, Enoch Godongwana, visé par des accusations concernant son comportement envers une masseuse dans un lodge de luxe, ont été abandonnées, a annoncé vendredi le parquet national (NPA).

Les poursuites pour agression sexuelle concernant le ministre sud-africain des Finances, Enoch Godongwana, visé par des accusations concernant son comportement envers une masseuse dans un lodge de luxe, ont été abandonnées, a annoncé vendredi le parquet national (NPA).

"La décision fait suite à une évaluation approfondie des preuves et de consultations avec la plaignante, qui a expressément refusé de continuer les poursuites", a précisé dans un communiqué le bureau du NPA de la province du Mpumalanga (nord-est).

Godongwana, qui dirige une des économies les plus puissante d'Afrique avec le Nigeria, avait été interrogé par la police sur un incident début août dans un lodge de luxe du parc national Kruger.

Accusé d'agression sexuelle pendant un massage, il avait démenti et mis son poste de ministre en jeu, précisant que son épouse était présente dans la pièce.

Le ministre a été nommé à son poste l'an dernier par le président Cyril Ramaphosa.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 24/09/2022 à 10h21

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800