Egypte: 13 jihadistes tués lors d'une opération sécuritaire dans le Sinaï

DR
Le 29/10/2019 à 16h43, mis à jour le 29/10/2019 à 16h43

Treize jihadistes présumés ont été tués dans une opération des forces de sécurité égyptiennes dans le nord de la péninsule du Sinaï, où une branche du groupe Etat islamique (EI) est active, a annoncé mardi le ministère de l’Intérieur.

La police égyptienne a lancé un assaut contre une ferme abandonnée d’Al-Arich, la capitale du Nord-Sinaï, et un échange de tirs s’est produit, selon un communiqué de ce ministère. Des armes et explosifs ont ensuite été découverts, d’après cette source.

La date de l’opération n’est pas précisée. L’Egypte a lancé en février 2018 une vaste opération antiterroriste, en particulier dans le nord du Sinaï, où une insurrection armée a pris de l’ampleur après le renversement du président islamiste Mohamed Morsi par l’armée en 2013.

Quelque 750 jihadistes présumés ont été tués dans le cadre de cette opération, ainsi que 60 soldats, selon des chiffres officiels.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 29/10/2019 à 16h43, mis à jour le 29/10/2019 à 16h43