Fermer

Vidéo. Nigéria: Shatu Garko, voilée et beauté rayonnante, la miss Nigéria 2021 crée la polémique

Mise à jour le 24/12/2021 à 16h59 Publié le 24/12/2021 à 16h58 Par Kofi Gabriel

#Société
Shatu Garko

Shatu Garko, miss du Nigeria 2021.

© Copyright : DR

#Autres pays : Le triomphe de Shatu Garko lors de la 44e édition de Miss Nigéria continue de susciter la polémique. Les islamistes de l’Etat de Kano jugent que le concours de beauté est «illégal» au regard de l’islam et ont décidé de convoquer les parents de la reine de beauté suscitant l'incompréhension.

La victoire de Shatu Garko, devenue, le 17 décembre courant, la première Miss Nigéria qui porte le hijab, ne passe toujours pas chez les islamistes de l’Etat de Kano, d’où est originaire la jeune fille, notamment ceux de la police islamique, la Hisbah.

Selon les islamistes, le concours de beauté auquel a participé la jeune femme voilée est tout simplement «illégal» au regard de l’islam. En conséquence, bien qu’elle ait participé au concours en portant son hijab (voile), «nous ne sommes pas d’accord avec le fait que Shatu Garko, qui est une musulmane de l’Etat de Kano, ses parents sont de la région de Garko, puisse participer à un tel concours». Ils ont ainsi rappelé que «Kano est un Etat islamique et c’est pourquoi nous ne permettons pas à aucune de ses filles de participer à ce genre de concours».

>>> LIRE AUSSI: Abidjan. Polémique: étudiante à Fès, Miss Ivoire 2019, ne serait pas «ivoirienne»

Et pour étayer l’«illégalité» du concours, le chefs de la police islamique, ancien professeur d’études islamiques, a avancé plusieurs arguments: «exposition de corps» dénudés, formation des jeunes filles «à ne pas être timides et réservées»,…

Le chef de la Hisbah a donc annoncé son intention de convoquer les parents de la nouvelle reine de beauté du Nigéria pour discuter de la participation de leur fille au concours de beauté.


Avec cette décision, les islamistes souhaitent que la miss ne continue pas sur cette voie et que d’autres filles musulmanes de l’Etat ne soient pas tentées de suivre ses pas.

>>> LIRE AUSSI: Cameroun: la justice «réhabilite» Miss Cameroun 2018

Aux dernières nouvelles, face à l’indignation des citoyens de Kano, le chef de la police islamique semble revenir à de meilleurs sentiments et exclurait la convocation et l’arrestation des parents de la jeune femme. La population s’est indignée sachant que les candidates à Miss Nigéria ne sont plus obligées de porter des maillots de bain et des tenues similaires qui exposent des corps dénudés.


Shatu Garko, âgée de 18 ans, représentante de la région Nord-Ouest, a été couronné le 17 décembre dernier Miss du Nigéria à Lagos. Avant ce concours, elle était déjà modèle hijab. Sa victoire lui a permis de gagner une maison de 10 millions de nairas (21.500 euros), une résidence d’un an dans un appartement de luxe, une voiture neuve et des opportunités d’ambassadrice des marques de beauté. 
Le 24/12/2021 Par Kofi Gabriel

à lire aussi