Fermer
#Société

RDC: la police interdit les tapages nocturnes

Mise à jour le 03/08/2022 à 09h41 Publié le 03/08/2022 à 09h40 Par notre correspondant à Kinshasa- Christian Nyamabu Kabeya

#Autres pays : La police congolaise passe à la vitesse supérieure dans sa lutte contre les nuisances sonores, un phénomène qui connaît particulièrement une résurgence dans la capitale Kinshasa.

A partir de 21 heures, heure de Kinshasa, les tenanciers des bars et responsables des églises seront obligés d'éviter toute sorte de nuisances sonores, selon la décision de l'hôtel de ville qui est en train d'être appliquée par la police nationale congolaise.

Avant de procéder aux sanctions, il fallait d'abord sensibiliser la population pour l'applicabilité de cette mesure. L'unité de la police dédiée à la protection de l'enfant et la prévention contre les violences sexuelles a ainsi été chargée, par le commissaire provincial de la police, de faire la sensibilisation à l'aide de tracts et de mégaphones dans certains points chauds de la ville.

>>> LIRE AUSSI: RDC: les jeunes de Kinshasa s'activent pour l'assainissement de la capitale

Les auteurs de nuisances sonores subiront la rigueur de la loi jusqu'à perdre leurs matériels sonores, a précisé le colonel Mimie Bikela, chargée de cette campagne dénommée «Zéro bruits».
Le 03/08/2022 Par notre correspondant à Kinshasa- Christian Nyamabu Kabeya