Société

RDC: réclamant 5 mois d'arriérés de salaire, les enseignants menacent de faire grève

VidéoContrairement aux précédentes, la rentrée scolaire 2022-2023 en République démocratique du Congo n’a pas connu de grève. Toutefois, les enseignants réclament 5 mois d'arriérés de salaires et brandissent la menace de grève.

Le 25/09/2022 à 11h32, mis à jour le 25/09/2022 à 11h43

Les élèves congolais ont repris les cours le 5 septembre dernier, conformément au calendrier du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique. Le respect de la date de cette rentrée scolaire est une suite logique des accords signés à Mbwela Lodge, dans la province du Kongo Central, entre les syndicats des enseignants et le gouvernement.

Cependant, quelques semaines plus tard, les enseignants ne constatent toujours aucune avancée significative quant aux promesses du gouvernement. Ce dernier avait promis de régulariser leur situation en commençant par le paiement des arriérés de salaire.

N'ayant constaté aucune motivation de la part du gouvernement pour accomplir les promesses faites à l'issue de plusieurs négociations, les enseignants de la République démocratique du Congo en général, et de Kinshasa en particulier, menacent de grever si les accords ne sont pas respectés.

Il faut rappeler que l’Etat congolais a augmenté le salaire des enseignants de plus de 50% après avoir déclenché le processus de la gratuité de l’enseignement de base.

Par Christian Nyamabu Kabeya (Kinshasa, correspondance)
Le 25/09/2022 à 11h32, mis à jour le 25/09/2022 à 11h43