Fermer

Coronavirus: la CAF envisage des huis-clos, des reports et des annulations

Mise à jour le 06/03/2020 à 14h51 Publié le 06/03/2020 à 14h51 Par Le360sport

#Sports
Ahmad Ahmad, l'amateurisme fait président de la CAF

Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF).

© Copyright : DR

#Autres pays : La Confédération africaine de football (CAF) s'est prononcée pour la première fois sur l'épidémie de coronavirus, qui secoue le continent africain et menace plusieurs matchs et compétitions.

Dans un communiqué publié sur son site officiel, la CAF affirme “qu'elle suit avec beaucoup d'attention l'évolution de la situation de cette pandémie qui touche maintenant le continent”. À ce jour, huit grands pays du football africain sont concernés, à savoir l'Égypte, l'Algérie, la Tunisie, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal, le Cameroun, et l’Afrique du Sud.

L'instance panafricaine explique “qu'une commission médicale a été mandatée de suivre l’évolution de cette maladie et de mettre en place des mesures d’éveil afin de protéger la santé des footballeurs et de tous les acteurs”.


LIRE AUSSI: Coronavirus: un premier cas diagnostiqué au Cameroun


Les instances de la CAF ne se disent pas inquiètes mais elles restent vigilantes en ce qui concerne les matches et tournois futurs tels la Ligue des champions, la Coupe de la Confédération et le tournoi final du CHAN prévu au Cameroun le mois prochain du 4 au 25 avril 2020. Mais ils envisagent tout de même d’éventuels huis-clos, reports ou même annulations si la situation l'impose. 
Le 06/03/2020 Par Le360sport