Fermer

JO Tokyo 2020. Des Camerounais accusent des joueuses de l'équipe féminine de Zambie d'être transgenres

Mise à jour le 12/03/2020 à 16h52 Publié le 12/03/2020 à 09h30 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Sports
Football féminin
© Copyright : DR

#Autres pays : Les Copper Queens de Zambie ont décroché leur ticket pour les J.O de Tokyo 2020, après avoir battu les Lionnes Indomptables mardi 10 mars 2020 à Lusaka. Cette défaite n'est pas admise par les Camerounais, même s'il reste encore un match de barrage contre l'équipe Chilienne, en avril prochain.

Battues par la sélection féminine des Copper Queens, sur le score de 2 buts à 1, le mardi 10 mars 2020 à Lusaka en match retour du dernier tour qualificatif du tournoi de football féminin des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, au Japon, la sélection des Lionnes Indomptables du Cameroun ont manqué l’occasion de décrocher leur billet qualificatif pour les dernières phases de ce tournoi. 

Les Camerounaises qui avaient pourtant emporté le match aller sur le score de 3 buts à 2 jeudi dernier à Yaoundé, ont été pénalisées par les deux buts qu'elles ont encaissés dans la capitale zambienne, le score final s'étant établi à un match nul de 4 partout, entre les deux sélections sur l’ensemble des deux matchs.

Néanmoins, les Lionnes Indomptables ont encore une ultime chance de se qualifier à ces Jeux Olympiques, mais pour cela, il leur faudra battre la sélection féminine du Chili lors d'un match de barrage intercontinental, en principe prévu, pour ses phases aller et retour, respectivement les 9 et 16 avril prochains.


LIRE AUSSI: Cameroun: lancement d'une ligue pour structurer le football féminin


«Nous avons vécu là un match à domicile. Ce n’était pas facile avec l’environnement et les officiels. C'est le football africain. Ce qu’on va faire, c’est de penser à l’avenir directement parce qu’il faudra penser au prochain match qui nous donne encore une chance de qualification contre le Chili. Nous allons mettre les bouchée doubles pour nous en sortir», a affirmé le sélectionneur camerounais des Lionnes Indomptables, Alain Djeumfa, dans une vidéo postée sur le compte Facebook de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Selon Alain Djeumfa, le Cameroun a émis des réserves auprès de la FIFA sur deux joueuses de la Zambie, qu'il soupçonne d'être transgenres.

«Vous savez bien que nous avons toujours fait une réserve contre ces mêmes garçons qui ont pesé de leur poids sur le match. J’espère que la FIFA et la CAF pourront voir un peu plus clair dans le dossier», a estimé Alain Djeumfa.


LIRE AUSSI: Vidéo. Football féminin: le Cameroun se fait laminer par la France


Ces joueuses que le Cameroun pointe nommément du doigt sont Rachel Nachule, qui a marqué deux buts pour les Copper Queens lors du match aller, et la capitaine de l'équipe, Barbra Banda, dont la morphologie, et la puissance physique dont elle a fait preuve lors de ces matches ont surpris le staff technique camerounais.

«S’il y avait des hommes dans notre équipe, il y a longtemps que nous aurions été disqualifiés. Pour moi, toutes les joueuses que nous avons sont des filles. Nous avons des filles et des femmes dans cette équipe. Si les gens disent ce que vous rapportez là, ça ne les perturbe pas, elles font juste leur travail, chaque semaine, dans différents clubs», a réagi, de son côté, le coach zambien des Copper Queens, Brice Mwape, à l’issue du match aller à Yaoundé.

Les Lionnes Indomptables du Cameroun espèrent donc toujours une seconde qualification pour les JO de Tokyo, après celle de 2012, lors des J.O de Londres.

Le 12/03/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

à lire aussi