Sports

Football: le président sud-africain plaide pour l'égalité des salaires femmes-hommes

Le président Ramaphosa a profité de la réception, mercredi au siège du gouvernement à Pretoria, de l'équipe féminine d'Afrique du Sud sacrée championne d'Afrique des nations samedi, pour plaider en faveur de l'égalité des salaires entre les footballeuses et les footballeurs internationaux du pays.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 27/07/2022 à 14h58, mis à jour le 27/07/2022 à 15h05
Football: l'Afrique du Sud remporte la 1ère CAN féminine de son histoire
Les sud-africaines célébrant leur sacre, samedi 23 juillet 2022 à Rabat. | AFP

«Vous êtes les reines de l'Afrique (...) Vous méritez un salaire égal pour le travail égal que vous fournissez», a-t-il déclaré lors de la réception des Banyana Banyana - surnom donné aux joueuses de l'équipe féminine d'Afrique du Sud -, insistant auprès des ministres des Finances et des Sports pour qu'ils augmentent la prime de leurs internationales.

«Nous devons augmenter le montant de la rémunération de ces jeunes femmes qui ont fait la fierté de notre pays. Mais une fois que cela sera fait, nous devons faire en sorte d'éliminer de manière pérenne toute forme d'inégalité des salaires», a ajouté le président.

Les Banyana Banyana ont obtenu leur premier titre de championnes d'Afrique des nations après cinq échecs en finale lors des quatorze précédentes éditions, en battant samedi dernier les Marocaines 2-1 chez elles à Rabat.

Leur parcours a ravivé le débat sur l'égalité des salaires entre les Banyana Banyana, qui ont selon la presse touché pour leur titre des primes inférieures à celles perçues par leurs homologues hommes, les Bafana Bafana, pour un résultat inférieur, un quart de finale à la CAN-2019.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 27/07/2022 à 14h58, mis à jour le 27/07/2022 à 15h05