Côte d'Ivoire/Burkina Faso: le Sénégal et le Mali invités à rejoindre le "Traité d’Amitié et de Coopération"

Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso. DR

Le 29/07/2016 à 08h34

Le président Burkinabè, Roch Marc Chrisitian Kaboré a émis le vœu jeudi à Yamoussoukro, de voir le Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) unissant son pays à la Côte d’Ivoire s’étendre au Mali et au Sénégal.

L’extension de ce Traité au Mali et au Sénégal contribuera à mutualiser les efforts, faciliter les renseignements et coordonner les moyens de lutte contre le terrorisme, a expliqué M. Kaboré, présent en Côte d’Ivoire pour sa première visite officielle où, il prendra part, vendredi, aux travaux du 5e Sommet du TAC.

"Nous avons tenu deux réunions de concertation, nous sommes maintenant convaincus de la nécessité de mutualiser nos renseignements et nos moyens de combat contre le terrorisme’’, a-t-il dit.

A ses yeux, c’est un bon travail déjà engagé entre les ministres de l’Intérieur de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso ainsi que ceux de la sous-région qui doit être continuellement appuyé et encouragé.

De son côté, le président ivoirien, Alassane Ouattara, a relevé que la visite de son homologue Burkinabè permettra de passer en revue tous les dossiers communs.

‘’C’est un moment important pour la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Quand la coopération s’accélère, ceci se fait dans l’intérêt des peuples’’, a-t-il dit.

Quelque 28 accords de coopération signés lors de la 4e conférence au Sommet du TAC entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, seront évalués lors de ce 5e rendez-vous à Yamoussoukro, rappelle-t-on.

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 29/07/2016 à 08h34