Fermer

Burkina Faso: la CEDEAO condamne "fermement" le "coup d'Etat militaire"

Mise à jour le 25/01/2022 à 16h34 Publié le 25/01/2022 à 16h34 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Mali: le représentant de la CÉDÉAO déclaré persona non grata
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : La Communauté des Etats ouest-africains (Cédéao) a «fermement» condamné mardi «le coup d'Etat militaire» au Burkina Faso et «la démission» du président Roch Marc Christian Kaboré «obtenue sous la menace».

«La situation au Burkina Faso est caractérisée par un coup d'Etat militaire» commis lundi «suite à la démission» de Kaboré «obtenue sous la menace, l'intimidation et la pression des militaires après deux jours de mutinerie», indique un communiqué de la Cédéao qui annonce la tenue prochaine d'un «sommet extraordinaire».
Le 25/01/2022 Par Le360 Afrique - Afp