Vidéo. Côte d'Ivoire: carte nationale d'identité biométrique, 3,5 millions de personnes enrôlées

le360 Afrique/Adjakotan
Le 16/12/2021 à 15h54, mis à jour le 16/12/2021 à 15h56

VidéoEn Côte d’Ivoire, la validité de la carte nationale d'identité (Cni) établie en 2009 prend désormais fin le 31 décembre 2021. Les Ivoiriens ont donc jusqu’au 31 décembre 2021 pour faire leur demande ou retirer leur nouvelle carte d'identité biométrique.

Yopougon, la commune la plus peuplée de la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Nous sommes ici dans les locaux de la mairie où l’Office nationale de l’état civil et de l’identification (Oneci) a un centre d’enrôlement des nouveaux et anciens demandeurs de la carte nationale d’identité et de sa distribution. Seize mille cartes sont encore en stock ici et le challenge est de les distribuer d'ici le 31 décembre 2021. Pour ce faire, par appel ou sms, les agents de l’Oneci contactent les concernés. Une stratégie qui donne peu à peu des résultats probants. En effet, ce sont en moyenne 200 personnes qui viennent chaque jour pour retirer leur carte et autour de 100 pour en faire la demande.

«On m’a envoyé un message et je suis venue. j'ai retiré ma carte d’identité. C’était facile et je suis heureuse parce que, quand même, je suis désormais une citoyenne de ce pays, donc j’ai ma pièce d’identité et je suis fière d’être Ivoirienne», a déclaré toute heureuse Zeynab Sarah Soro, une aide-soignante.

«Une fois que j’ai reçu la notification écrite, je me suis rendu dans le centre indiqué et j’ai pu retirer ma carte dans un délai assez court. Mais au niveau de l’édition de la carte, le délai de patience a été long puisque j’ai fait 1 an d’attente», a affirmé pour sa part Daniel Ninsemon, leader d’opinion.

La nouvelle carte nationale d'identité ivoirienne est biométrique, voire électronique. Lancée en février 2020, l'opération de délivrance de cette pièce vise 6 millions de personnes. Mais, selon l’Office national de l'état civil et de l’identification, de février 2020 à décembre 2021, ce sont 3,5 millions de personnes qui se sont enrôlées dont 2,4 millions pour le renouvellement et 1,1 million de nouveaux demandeurs. Et 400.000 cartes restent à retirer sur l’ensemble du territoire national par les citoyens.

«Nous demandons aux Ivoiriens de se rapprocher des centres de distribution afin de pouvoir vérifier leur statut. En se rapprochant de leur centre de distribution, ils connaîtront leur statut pour pouvoir retirer leurs cartes», a soutenu Abdoulaye Ouattara, chef de centre Oneci.

Dysfonctionnement des équipements, mauvais scanning de certains documents, délai souvent assez long pour la délivrance sont les nombreux griefs contre cette opération de délivrance de carte nationale d'identité biométrique qui dure maintenant depuis plus d’un an.

«Qu’on puisse faire la carte nationale d’identité à tout moment parce que tel que c’est fait tout le monde vient faire sa demande au même moment et ça crée un goulot d’étranglement», a suggéré Mamadou Meité, un leader d’opinion.

«Même si au 31 les gens n’arrivent pas à recevoir leur pièce d’identité, ce n’est pas fini. Nous rentrerons dans un processus normal où chacun ira faire sa pièce d’identité comme on fait les permis de conduire et tous les autres actes administratifs», a précisé pour sa part le 5e adjoint au maire de Yopougon, Alexis Gouanou.

Pour rappel, la validité de la carte nationale d'identité de 2009, la carte orange, a pris logiquement fin en 2019, mais a été prorogée jusqu'à fin 2021 par les autorités ivoiriennes. Et dès le 1er janvier 2022, cette carte ne sera plus valable car c’est la nouvelle carte nationale biométrique qui sera exigée pour les différentes démarches administratives. 

Par Olive Adjakotan (Abidjan, correspondance)
Le 16/12/2021 à 15h54, mis à jour le 16/12/2021 à 15h56