Fermer
#Société

Vaccination anti-Covid-19: la Côte d’Ivoire a administré 10 millions de doses

Publié le 28/02/2022 à 16h08 Par notre correspondant à Abidjan - Olive Adjakotan

#Côte d’ivoire : La vaccination contre le Covid-19 a débuté le 1er mars 2021 en Côte d’Ivoire. Un an plus tard, le pays a administré 10 millions de doses et s'est fixé comme objectif de vacciner 70% de la population d'ici fin 2022.

En Côte d’Ivoire, d'après les autorités sanitaires, du 1er mars 2021 au 22 février 2022, ce sont 10,03 millions de doses de vaccins qui ont été administrées aux personnes âgées de 18 ans et plus, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Une campagne nationale d'intensification de la vaccination est même en cours dans le pays durant ce mois de février 2022. Objectif: administrées 2,5 millions de doses aux populations.

A Yopougon, la plus grande commune de Côte d’Ivoire, ce sont 35 centres vaccinateurs qui sont mis à la disposition des habitants. Lesquels montrent un réel engouement pour la vaccination. En effet, à en croire les autorités sanitaires de la commune, 75% de la population ciblée a déjà reçu au moins une dose de vaccins AstraZeneca, Sinopharm, Pfizer et Johnson&Johnson.

«Je suis dans le vivrier, c'est-à-dire que je vends au marché et on fréquente beaucoup de personnes, c’est pourquoi je suis venue me faire vacciner. C’est important. C’est ma première fois et je vois que c’est bon», affirme Blandine Bolouzou, vendeuse.

>>> LIRE AUSSI: Covid-19: plus de 11 millions de cas dans le continent africain, selon CDC Afrique

«Je viens pour la 2e dose. J’ai pris la première il y a 3 mois de cela. C’est à cause de ma profession d’enseignant que je me fais vacciner, pour ne pas tomber malade ni contaminer les élèves», ajoute pour sa part Mel Lépri, un enseignant.

La campagne nationale d'intensification de la vaccination de février 2022 a déjà permis d'enregistrer une hausse de 9% de personnes vaccinées. Selon les autorités, le pourcentage des personnes qui présentent un schéma vaccinal complet est passé de 14% en décembre 2021 à 23% en février 2022. La Côte d’Ivoire envisage d’ici à juin 2022 administrer 12 millions de doses soit 70% de personnes vaccinées dans 4 mois.

«Aujourd’hui, tous ceux qui sont vaccinés se portent très bien et cela encourage les autres à se vacciner. Il n’y pas eu de morts, même s’il y a eu quelques cas d’effets secondaires, mais c’est lié à tous vaccins. Les cas graves, la Côte d’Ivoire n’en a pas encore connus, donc les effets secondaires sont à minimiser», soutient Clément Ouattara, président du conseil d’administration d’une formation sanitaire urbaine.

>>> LIRE AUSSI: Afrique et Covid-19: l'OMS déplore les "inégalités choquantes" d'accès aux vaccins

«C’est de façon volontaire qu’ils viennent se faire vacciner. Avant c’était assez timide, mais maintenant de plus en plus il y a de l’engouement et c’est à saluer. Je peux dire que nous sommes sur la bonne voie, car monsieur le ministre a mis tous les moyens à notre disposition», déclare le docteur Raymond Ankeman, directeur départemental de la santé de Yopougon Est.

Pays organisateur de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, la Côte d’Ivoire s'apprête également pour être sanitairement à la hauteur de cet évènement sportif africain. Le souhait du pays, c'est zéro cas de Covid-19 lors de ce rendez-vous qui drainera du monde localement comme internationalement. Pour ce faire, le porte-à-porte, la vaccination de proximité et l'intensification des campagnes de sensibilisation sont à l'ordre du jour.

>>> LIRE AUSSI: Voici les 6 pays africains qui auront leur propre production de vaccins à ARNm

«Nous sommes prêts à vous garantir un environnement sain, sans Covid-19. Venez en Côte d’Ivoire, car la CAN sera vraiment très bien organisée parce que vous serez dans des conditions sanitaires agréables», affirme Serge Yao Djezou, manager communication vaccination contre le Covid-19 au ministère de la Santé.

A la date du 23 février 2022, la Côte d’ivoire cumulait 81.410 cas confirmés de Covid-19 dont 79.596 personnes guéris, 791 décès et 1.014 cas actifs.
Le 28/02/2022 Par notre correspondant à Abidjan - Olive Adjakotan